À la une
Les pilotes

Phil Read

Phil Read (1966)
Phillip William Read, communément appelé Phil Read, est né en 1939 en Angleterre à Luton. Issu d’une famille aisée, il découvre la moto vers l’âge de quinze ans. Spectateur de courses de vitesse, il se passionne immédiatement pour ce sport et demande à ses parents de lui acheter une moto. Avec sa Matchless 250 il circule dans la propriété familiale et puis sur route avec une 350 BSA. Avec cette moto, Read s’inscrit à sa première course sur le circuit de Mallory Park.Phil Read, qui sera ... [+]

Les derniers articles

  • Phil Read
    Phillip William Read, communément appelé Phil Read, est né en 1939 en Angleterre à Luton. Issu d’une famille aisée, il découvre la moto vers l’âge de quinze ans. Spectateur de courses de vitesse, il se passionne immédiatement pour ce sport et demande à ses parents de lui acheter une moto. Avec ... [+]
  • Eli Tomac
    Eli Tomac est né le 14 novembre 1992. Fils du légendaire champion de VTT John Tomac, il apprend le maniement d'une mini-moto rapidement, au point d'effectuer ses premières courses à l'âge de 7 ans. En tant qu'amateur, il gagnera 8 titres au Loretta Lynn entre 2004 et 2009, en catégories 65, 85, ... [+]
  • R1 GYTR (2023)
    Motivés par la victoire en compétition depuis toujours et appliquant l’intégralité de leur savoir-faire dans la conception des modèles de série R, les ingénieurs Yamaha ont recours depuis plus de 40 ans aux technologies les plus modernes pour concevoir des accessoires haute performance. Ces ... [+]
  • 100 Street LS3 (1972)
    Destiné à un usage mixte ville et route, le Yamaha 100 Street LS3 pèse 85 kilos et atteint une vitesse maxi de 115 km/h. C’est un vigoureux monocylindre développant 11,5 chevaux à 8 500 tr/min qui propulse le 100 Street LS3 dont la cylindrée de 97 cm³ découle d’un alésage de 52 mm et d’une ... [+]

Les plus consultés

  • Tous les millésimes TMAX (2001-2021)
    Modèle 2001L’année 2001 est marquée par l’apparition du TMAX, considéré comme révolutionnaire en raison de ses qualités dynamiques dignes d’une moto. Le maxi-scooter innove, entre autres, par la disposition son moteur quatre temps 500 cm3 à deux cylindres parallèles horizontaux et par son cadre ... [+]
  • L’histoire de l’emblème Yamaha
    En 1898, Torakusu Yamaha utilise l’image d’un diapason dans le premier emblème qui doit représenter Nippon Gakki Co., Ltd., (“instruments de musique japonais“), sa société établie un an plus tôt. Le fondateur est à cette époque un technicien spécialisé en matériel médical qui se démarque de ses ... [+]
  • Tous les millésimes YZF-R1 (1998-2018)
    La première R1 bouleverse le monde de la moto en réinventant totalement la catégorie des 1000 Supersports. Yamaha décide de ne faire aucune concession en donnant à son équipe de développement trois clairs objectifs : le plus de puissance, le moins de poids et la plus grande compacité ... [+]
  • XJ900 (1983 - 1994)
    Héritière de la 650 XJ dont son moteur est dérivé, la 900 XJ est sortie en 1983 et a poursuivi sa carrière jusqu'en 1994 (année où elle a été remplacée par la 900 Diversion qui, hormis le cardan n'a rien en commun avec sa devancière). En 1983, il s'agit en réalité d'une 853 cm3 sortie en ... [+]

Galerie Photos

  • YZR-M1 (2001)

  • Jérémy Forestier -...

  • Adrien Van Beveren...

  • Jeremy Van Horebeek...

  • Vmaxcannonball...

  • Cylindre de RD56 (...

  • Ben Spies - GP de...

  • YZ125 'Luigi Seguy...

  • 50 FT-1 (1970)

  • XP500 T-Max (2002)

  • Louis Rossi (2016)

  • Christophe Charlier...

  • WR450F Rally (2018)

  • JT60 (1971)

  • X-Max 125 (2011)

Voir toutes les photos

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…