Les pilotes

Cees Van Dongen

En 1961, Cees Van Dongen est le premier Européen à piloter une Yamaha RA41 d'usine.

Né le 1er février 1932 à Rotterdam, Cees Van Dongen va profiter des compétences mécaniques de son père pour s’illustrer en compétition à partir d’une vingtaine d’années. En 1953, on le découvre au guidon d’un cyclomoteur sur base de moteur Victoria-FM 38 et de cadre Solex. Cinq ans plus tard, il décroche son premier championnat des Pays-Bas, en catégorie 250. Il ne récidivera pas l’année suivante, faute de budget, mais revient en 1960 avec un nouveau titre national à la clé, en catégorie 50 cm3.

 En 1961, le Néerlandais devient le premier pilote non japonais à prendre le guidon d’une Yamaha d’usine, en l’occurrence celui d’une 125 RA41, dans le cadre du Dutch TT à Assen. Il signe une 13e place, alors que ses coéquipiers Yoshikazu Sunako et Fumio Ito terminent respectivement 9e et 10e. Cees Van Dongen s’illustrera également sur les Yamaha RD56 et TD-1C et remportera le Grand Prix d’Espagne 125 cm3 en 1969 sur une autre marque japonaise. Il achèvera cette saison à la 3e place, meilleur résultat obtenu au cours de sa longue carrière qui le verra fréquemment passer d’une cylindrée à une autre et d’une marque à une autre. Il raccroche le cuir en 1981, après 14 titres nationaux, pour se consacrer à son magasin de motos à Rotterdam ; ses compétences de technicien hors pair marqueront l’histoire motocycliste de son pays.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Valentino Rossi - GP d'Australie 2017 Circuit du Losail (2016)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…