Les pilotes

David Vuillemin

En 2000, David Vuillemin est pilote officiel Yamaha US et il signe 4 victoires en supercross.

Comme bon nombre de crossman français, David Vuillemin est originaire du département des Bouches-du-Rhône. Il naît le 18 octobre 1977 à Berre-l'Étang, et motivé par son père, débute la moto à 8 ans. Trois ans plus tard, il est Champion de Provence 60 cm3 en obtient un second titre l’année suivante en 80 cm3. En 1990, il participe au Championnat de France Cadet et trouve sur son chemin Stéphane Roncada et Sébastien Tortelli. En 1992, ses aptitudes au supercross ne font plus aucun doute. La vitesse est présente, bien que son style ne soit pas des plus conventionnel au guidon d’une 125, ce qui lui vaudra le surnom de “Cobra“. Dans la catégorie junior, il termine 12e puis gravit peu à peu les échelons du cross avant de glaner son premier Supercross à Metz en 1994. Il effectue des débuts difficiles en GP125 l'année suivante et ne marque que quelques points. La même année, il remporte une première manche du Supercross de Paris-Bercy. En 1995, David assiste à la victoire finale de Sébastien Tortelli en championnat du monde 125, alors que lui ne peut faire mieux que 16e.

Le supercross l’attire de plus en plus et après avoir remporté les titres de champion de France et d'Europe de Supercross en 1996, il a l’ambition de défier les meilleurs sur leur terre. Aidé par FMF Racing, le grand David (1,88m), dispute donc le championnat de supercross AMA West Coast en huitième de litre en 1997. Dès le 2e round à Los Angeles, on le trouve sur la deuxième marche du podium derrière Brian Deegan. Il décroche une première victoire à Seattle le 1er février devant Casey Johnson et monte une fois encore sur la 2e marche à Minneapolis.

Il confirme ses titres SX européen et français tout en devenant un acteur majeur des Grands Prix 125. En 1998, pilote officiel Yamaha, il enchaine les épreuves sur la terre de l’Oncle Sam, récompensé par un titre Vice-champion de supercross US 125 West Coast. Dans le circuit mondial, il finit Vice-champion du monde derrière l’Italien Chiodi. L'année se conclut par une victoire au Supercross du Stade de France en 250 cm3.

L'année 1999 marque son passage à la catégorie supérieure, 250 cm3. On le découvre dans cette cylindrée au départ des supercross américains avant d’embrayer avec le Championnat du monde, terminant 3e, avec plusieurs Grands Prix remportés. En fin d'année, il est intouchable au Stade de France, puis engrange un nouveau titre de "King of Bercy".

Il décide alors de s’expatrier aux Etats-Unis afin d’y disputer l’intégralité des SX américains. Engagé par le team officiel Yamaha US, il termine second derrière Jeremy Mac Grath en Supercross, avec 4 succès sur YZ250 (San Diego, Phoenix, Minneapolis et Nouvelle-Orléans). Ses résultats sont aussi probants en motocross, car il décroche deux trophés (Sacramento et Mount Morris).

La saison suivante, il termine vice-champion derrière Ricky Carmichael, puis remporte le Motocross des nations à Namur, avec ses coéquipiers Luigi Séguy et Yves Demaria. Tous trois roulent Yamaha. Il s’offre de nouvelles victoires à Bercy et au Stade de France.

En 2002, il termine à nouveau Vice-Champion SX 250 aux Etats-Unis, avec trois victoires (Anaheim, San Diego, Indianapolis) avant de se faire opérer l'épaule, ce qui ne lui permet de disputer l’intégralité de la saison 2003. Handicapé par quelques blessures, “DV12“ termine 4e du championnat 250 SX AMA en 2004 et 2005.

En 2005, le team Bookoo Racing lui confie le guidon d’une Honda. L’équipe profite d’une médiatisation sans précédent grâce au reality-show "The Reality of Speed" tourné pour Speed Chanel, mais les relations entre le team-manager et David ne sont pas au mieux. Il quitte Bookoo Racing en milieu de saison et court avec ses propres moyens sur une Yamaha YZF450. Les résultats s’améliorent aussitôt et il conclut l’année avec une 7e position, premier “privé“. Il intègre le team XYIENCE MDK en 2007 sur des Honda et sa constance lui vaut un guidon officiel l’année suivante, offert par Roger De Coster, nouveau team-manager du Rockstar Makita Suzuki Team. Malheureusement, des blessures l’empêchent de scorer correctement.

Pour 2009, il tente un retour en Europe chez Bud Racing en Mondial MX 1. David décroche pour meilleur résultat une 5e place sur une manche, au Grand Prix d’Espagne. Il termine 13e et décide d’arrêter à la compétition, tourner la page et se concentrer sur ses activités de coach et de team-manager.


Palmarès
Année Résultats
1988

Champion de Provence 60

1989

Champion Minivert 80 Educatif

Champion de Provence 80

1990

Champion Minivert 80 Minime

3e du Championnat de France 80 Cadet

1991

Vice-Champion Minivert 80

3e du Championnat de France 80 Cadet

1992

12e du Championat de France Junior

1993

7e du Championnat de France Juniors

8e du Championnat de France SX 125

1994

4e du Championat de France Junior

11e du Championnat de France Elite 125

5e du Championnat de France SX 125

1995

Vice-Champion d'Europe SX 125

Vice-Champion de France SX 125

6e du Championnat de France Elite 125

31e du Championnat du monde MX 125

Victoire d'une soirée au Supercross de Bercy 125

1996

Champion d'Europe SX 125

Champion de France SX 125

Vainqueur du Supercross de Bercy 125

16e du Championnat du monde MX125

1997

Champion d'Europe SX 125

Champion de France SX 125

Vainqueur du Supercross de Bercy 125

Victoire du Supercross de Seattle AMA SX 125 West Coast

2e du Supercross de Minneapolis AMA SX 125 West Coast

6e du Championnat du monde MX 125

1998

Vice-champion du monde MX 125

Vice-champion AMA SX 125 West Coast

Champion de France Elite 125

Vainqueur du Supercross du Stade de France

1999

3e du Championnat du monde MX 250

Champion de France Open

Vainqueur du Supercross de Bercy 250

Vainqueur du Supercross du Stade de France

2000

Vice-champion AMA SX 250 (4 victoires)

4e du Championnat AMA MX 250 (2 victoires)

Vainqueur du Supercross de Bercy 250

Vainqueur du Supercross du Stade de France

2001

8e du Championnat AMX SX 250

5e du Championnat AMA MX 250

Vainqueur du Motocross des nations par équipe

Vainqueur du Supercross de Bercy 250

Vainqueur du Supercross du Stade de France

2002 Vice-champion AMA SX 250
2003

7e du Championnat AMX SX 250

6e du Championnat AMA MX 250

5e du Championnat du monde de Supercross

2e de l'US Open Las Vegas

20044e du Championnat AMX SX 250
2005

4e du Championnat AMX SX 250

Vainqueur du Supercross de Barcelone

Vainqueur du Supercross de Genève

2e du Motocross des nations par équipe

2006

Vainqueur du Supercross de Barcelone

6e du Supercross de Fuente Alamo

10e du Championnat AMX SX 250

3e du Championnat AMA MX 250

20076e du Championnat AMX SX 250
2008

8e du Championnat AMX SX 250

4e du Supercross de Bercy

2009

13e du Championnat du monde MX1

Champion de France MX1



Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Ferrandis : champion SX250 Cote Ouest (2019) Jim Gibson YZ250F (2019)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…