Les pilotes

Doug Henry

Passionné et dur au mal, Doug Henry est considéré comme un héros du motocross moderne.

Né le 6 septembre 1969 dans le Connecticut, l’Américain Doug Henry va se forger au fil des années l’image d’un pilote doté d’une force de caractère peu commune. Dès 1993, Doug remporte un premier titre National 125MX et s’impose sur la côte Est en supercross, toujours dans cette cylindrée. Il conserve sa couronne l’année suivante en motocross, face à des pointures tels que Ryan Hugues et Steve Lamson. Doug gagne en notoriété grâce à sa participation au film Terrafirma, qui popularisera le freestyle motocross dès cette époque.

En 1995, Doug Henry réalise de bons résultats dès ses débuts dans la catégorie 250, jusqu’à l’épreuve de Budds Creek où il chute violemment. L’accélérateur de sa moto reste bloqué sur un saut et Doug chute d’une hauteur vertigineuse. Gravement blessé au dos, il va cependant revenir à la compétition à force de travail, Yamaha lui confiant un guidon pour 1996. Le constructeur japonais lui propose l’année suivante de piloter le prototype YZF400M à moteur 4-temps, ce qu’il accepte.

Doug débute la saison SX250 sur une YZ250 avant de l’intervertir contre la machine d’usine, avec laquelle il signe de régulières places dans les cinq premiers. En confiance, Henry va s’imposer lors de la finale du championnat disputée à Las Vegas, signant la première victoire d’une machine 4T dans une épreuve supercross.  Alors en route vers une autre victoire, mais cette fois en motocross, Henry se blesse malheureusement de nouveau à Budds Creek (poignets cassés). Il remportera d’autres épreuves en 1998, cette fois sur l’YZ400F de série, à la lutte contre Jeff Emig, Jeremy McGrath, Ezra Lusk, Kevin Windham, Mickael Pichon et encore bien d’autres, avant de mettre sa carrière de crossman entre parenthèses les années suivantes. Lors d’une épreuve de Supermoto en 2007, Doug chute et heurte un mur ; moelle épinière touchée, « l’Homme de fer » ne pourra plus marcher. En 2009, un film le montrera pourtant rouler en motocross sur une YZ450F adaptée. En 2010, 2013 et 2014, il terminera trois fois sur le podium des Winter X Games en catégorie ‘Snocross Adaptive’.

 

Palmarès
Année Résultats
1993

Champion AMA MX125

Champion AMA SX125 Est

1994 Champion AMA MX125
1998 Champion AMA MX250
1998 AMA Professional Athlete of the Year



Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Ferrandis : champion SX250 Cote Ouest (2019) Jim Gibson

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…