Série Tout-terrain

DT125MX (1977)

DT125MX commercialisée en France en 1978.

Au milieu des années 70’, Yamaha souhaite construire une moto attrayante par son esthétique tout terrain, proche des modèles de compétition type YZ125, et accessible au plus grand nombre. C’est chose possible en France, puisqu’un permis automobile ‘B’ donne accès sans formation supplémentaire, à la conduite d’un deux-roues motorisé de cylindrée 125 cm3.


Le première DTMX produite entre 1977 et 1979 (type 2A6) ne reprend rien de ses ancêtres, les Yamaha 125 DTF et 125 DTE. Elle étonne d’abord par sa suspension cantilever à un seul combiné, technologie éprouvée par des saisons de Grand Prix de motocross et adoptée sur les YZ de série, mais jamais vu sur une machine homologuée. Comparativement à des amortisseurs verticaux montés en bout de bras oscillant, le cantilever accroît la course de la suspension, à débattement égal, ce qui favorise la qualité de l'amortissement

La motorisation est confiée à un monocylindre deux temps à refroidissement par air, simple et efficace. L'admission, baptisée "Torque induction", se fait par clapets. Un réservoir d'huile d'un litre alimente le moteur en lubrifiant au moyen d'une pompe de marque Mikuni, l'embrayage est de type multidisque à bain d'huile, alors que six rapports en prise constante intègrent la boîte de vitesses.

La DT125MX fait rapidement l’unanimité et devient en France la 125 cm3 de référence de la fin des années 1970 et du début des années 1980. Entre 1977 et 1981, elle se fera également connaître dans des versions 175, 250 et 400 cm3. Sa ligne, sa suspension arrière cantilever, son moteur fiable et performant, de même que son équipement complet séduisent. Sa réputation donne envie aux débutants de s’essayer au tout-terrain, alors que bon nombre d’accessoiristes et de préparateurs proposent moult solutions pour la rendre plus efficace.

En 1979, un garde-boue avant ajouré dans sa partie basse, une nouvelle décoration, des caches latéraux et des compteurs redessinés différencie le millésime des précédents.

Le modèle suivant, produit de 1980 à 1986, évolue plus fortement : bras oscillant constitué de tubes en acier de section rectangulaire, allumage électronique CDI, nouvel habillage. Des modifications minimes sont également apportées au moteur.

Le dernier type, produit de 1986 à 1991 hérite d’un échappement bridé et voit sa puissance diminuée à 13 ch afin de se conformer à la nouvelle législation en vigueur. La commercialisation de la ‘DTMX’ prend fin en 1993 avec 97008 unités vendues en France, le plus beau succès commercial de la marque aux trois diapasons dans ce pays.

Caractéristiques
Moteur monocylindre 2 temps
Cylindrée 123 cm3
Puissance 14 ch à 6 500 tr/min
Alimentationcarburateur de 24 mm
Cadresimple berceau tubulaire
Suspension avantfourche télescopique hydraulique
Suspension arrièremono amortisseur de type Cantilever
Frein avanttambour
Frein arrièretambour
Poids 98 kg

 


 

 

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

DT175MX (1979) DT175MX (1979) DT175MX (1979) DT175MX (1979)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…