Série Route

FJ1100 (1984)

La carrière de la FJ1100 sera courte mais la FJ1200 prendra le relais avec brio en 1986.

L’Europe étant devenu le plus gros marché mondial de motos, Yamaha confie la définition et le cahier des charges des nouveaux modèles devant y être commercialisés à la filiale européenne basée à Amsterdam. « Si les motos restent japonaises à 100 % dans leur construction et leur étude technique, le choix du concept général, des caractéristiques et du style revient ainsi au Product Planning de Yamaha Europe » relate sur le site Moto-Collection.org le journaliste Français François-Marie Dumas, lui-même membre de cette équipe comme l'ingénieur anglais Bob Trigg.

Présentée au public en 1983 puis commercialisée au printemps de l’année suivante, la FJ1100 se classe dans la catégorie des routières sportives. Comme pour l’XJ900, elle utilise un bloc 4-cylindres mais ce nombre de cylindres est bien le seul point commun entre les deux motos. Le moteur refroidi par air dispose d’un double ACT commandant 16 soupapes (contre 8 pour l'XJ900). On passe de la transmission finale par chaîne à celle par cardan, la boîte de vitesses comporte 3 arbres (contre 2), le villebrequin comporte 4 palliers (contre 5)... L’alternateur et le démarreur se positionnent à l’arrière du banc de cylindres afin de gagner en largeur, tandis que l’embrayage se dote d’un ressort à diaphragme à commande hydraulique.

Mais la principale particularité de la FJ1100 réside dans son cadre périmétrique, réalisé en tubes de section carrée, qui entoure moteur et colonne de direction. Ce “Lateral Frame Concept“ abaisse le centre de gravité et augmente la rigueur de la partie-cycle, des caractéristiques appréciées par les gros rouleurs. La fourche télescopique réglable en détente, compression et à système anti-plongée se montre du dernier cri tout comme la suspension arrière de type Monocross.  Enfin, le passage des roues en jantes de 16 pouces est censé améliorer l'agilité de cette partie-cycle. En 1985, une nouvelle législation limitant la puissance des motos à 100 ch conduit Yamaha à mettre en conformité la FJ1100. La type 47E n’offre alors « plus que » 95 ch. Elle sera elle-même remplacée en 1986 par une version 1 200 cm3 d’un plus fort caractère et disparaîtra du catalogue après une carrière commerciale positive (3658 unités vendues).

Caractéristiques
Moteur 4-cylindres en ligne, 4-temps, refroidi par air, double ACT, 16 soupapes
Cylindrée 1 097 cm
Alésage x course
74 mm x 63,8 mm
Taux de compression9,5 à 1
Puissance 125 ch à 9 000 tr/min
Couple10,5 mkg à 8 000 tr/min
Alimentation4 carburateurs BS36
Boîte de vitesses5 rapports
Transmission secondairepar chaîne
Démarrageélectrique
Cadredouble berceau tubulaire “Lateral Frame Concept“
Suspension avantfourche télescopique réglable en compression et détente, déb. 126 mm
Suspension arrièreMonocross Rising Rate, déb. 120 mm
Frein avant2 disque, diam. 282 mm
Frein arrièresimple disque, diam. 282 mm
Longueur totale2 230 mm
Largeur totale730 mm
Hauteur totale1 230 mm
Empattement1 490 mm
Hauteur de selle780 mm
Garde au sol140 mm
Pneu avant120/80V16
Pneu arrière150/80V16
Réservoir24 litres
Poiuds à sec227 kg



Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

XJR400 II (1995) YZF-R1 (2014) YZF-R1 (2013) YZF-R1 (2011)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…