Les pilotes

Justine Charroux

Justine au Salon 2011.

Née le 29 mars 1993 dans les Yvelines, Justine monte sur un quad à l’âge de cinq ans, avant d’essayer une mini-moto. Son père est cycliste, on l’incite à pratiquer la natation, mais elle se tourne vers le deux-roues qui lui procure de meilleures sensations. Dans ses années 65cc/85cc, Justine alterne entre les championnats de ligue d’Ile de France et de Picardie, où elle fait ses classes à l’école de pilotage ProStage. Elle y passe la plupart de ses vacances scolaires sous la houlette de Nicolas Langue, afin de parfaire sa technique.

En 2007, Justine débute la saison sur un 85 cm3 et roule contre les Cadet et les compétiteurs du MX Master Kids. En fin d’année, elle veut participer à une épreuve féminine organisée à Château-Gontier, mais les 85 cm3 n’étant pas autorisés, elle prend le départ sur une 125 cm3 de location. Elle crée la surprise en terminant seconde, derrière la Belge Elien De Winter. Ce résultat l’incite à quitter définitivement la catégorie 85 cm3.

L’année suivante, avec le soutien de Yamaha Motor France et de Moto Evasion, Justine dispute le Trophée de France Féminin composé de sept rendez-vous. Plus jeune pilote du plateau, elle se hisse à la 3e place finale, derrière Livia Lancelot et Blandine Dufrène, ce qui lui permet d’être intégrée au Collectif Espoir FFM.

Le 15 juin 2008, l’adolescente prend le départ du Grand Prix de France Féminin à Saint Jean d’Angely. Elle se classe 23e puis 17e et marque ainsi ses quatre premiers points en mondial, à 15 ans, neuf mois seulement après sa première compétition en Minivert. Le premier Championnat de France féminin voit le jour en 2009. Intégrée en sport étude chez Nicolas Langue, elle enchaine les podiums et domine totalement l’épreuve de Pertuis en signant la pole (avec 2 secondes d'avance) et deux victoires de manche sur trois. Elle remporte le titre cette saison sur une YZ125, devant Justine Lemaitre et Livia Lancelot. L’année suivante, elle ne peut réitérer l’exploit et se classe troisième.

Le 6 avril 2011, elle tombe à l’entraînement et se relève avec une clavicule fracturée en cinq morceaux, ce qui la tiendra écartée des trois premiers rounds. Après une longue récupération, elle dispute le Grand Prix de France et décroche la 5e puis la 4e place, ce qui constitue son meilleur résultat international à ce jour. Elle termine également vice-championne de France, en ayant réussi à prendre une manche à Livia Lancelot seule compétitrice à y être parvenu. Pour 2012, Justine vise le top 8 mondial.

 

Palmarès
Année Résultats
2007 2ème du Trophée féminin à Château Gontier
2008

3ème du Trophée de France Féminin

Premier GP féminin (GP de France), 4 points marqués

7ème du Motocross International Féminin de Tilloy

Intégrée au Collectif Espoir FFM

2009

Championne de France MX Féminin

21ème du Championnat du Monde de Motocross féminin

2010 3ème du Championnat de France MX Féminin
2011

Vice-championne de France MX féminin

13ème du Championnat du Monde de Motocross féminin

5ème du Grand Prix de France à Lacapelle Marivale

6ème du SX de Genève

2012

Vice-Championne de France de MX féminin

4ème au Championnat du Monde de motocross féminin

2ème de l’épreuve Internationale de Tilloy-Floriville (France)

61ème de l'Enduropale Jeune

2013

Championne de France de MX féminin

7ème du Championnat du Monde de Motocross féminin

Championne d'Europe par Equipe (Castelneau De Lévis)

28ème de l'Enduropale Jeune (1ère féminine)



Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Jim Gibson YZ250F (2019)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…