Les acteurs de Yamaha

Maco Racing Team

L'équipe Maco Racing engagée en catégorie EWC termine 18e des 24H 2011 au guidon d'une YZF-R1.

Lorsqu’il court en 600 cm3 en 1997, Martin Kuzma se voit rapidement attribuer le surnom de “Maco“.  Puisqu’il lui convient, le pilote slovaque décide de l’utiliser pour le team qu’il met sur pied en 1999.  Lors des premières années, le Maco Racing Team dispute le championnat slovaque et celui des pays de l’Est (Alpe Adria Cup). Les difficultés économiques de la région obligent de nombreux compétiteurs à arrêter leur carrière, mais Martin ne baisse pas les bras. Après quelques années d’acharnement, il réalise même son rêve en 2002 : courir une manche de Championnat du monde d’endurance. L’expérience se déroule à Vallelunga en Italie, en compagnie de Milos Balaz et Joseph Bucek, et se solde par une 43e place.

En 2003, le Maco Racing Team s’inscrit déjà sur toute la durée du championnat, malgré son peu d’expérience par rapport aux rivaux officiels. De nombreux pilotes de toutes nationalités se succèdent dans l’équipe :  Libor et Jozef Bucek, Jiri Drazdak, Marek Svoboda et Milos Cihak, Slovak Jaroslav Cerny, Renzo Mazzoli, Damon Rowley, Leroy Verboven. Peu à peu, le palmarès s’étoffe. En 2008, un coup d’accélérateur est donné avec l’embauche de deux Champions du monde :  Warwick Nowland (2000 et 2002) et Jason Pridmore (2003).  De plus, une coopération débute avec l’usine Yamaha et le manufacturier Dunlop. Les résultats s’en ressentent rapidement : 5e au Japon, 6e en Espagne et même  3e à Doha. Grâce à Jason Pridmore, Jakub Smrz et Thomas Hinterreiter, l’équipe monte ainsi pour la première fois sur un podium de Championnat du monde.

Les années suivantes se montrent moins clémentes, la malchance n’épargnant par l’équipe. En 2011, les jeunes pilotes, Gregg Black et Gregory Junod rejoignent Jason Pridmore. Le soutien de Yamaha Motor France et du GMT94 sont également plus conséquents, ce qui se traduit par une 9e place au classement général en fin de saison. En 2012, le team se fixe des objectifs encore plus élevés, en conservant l'Américain Jason Pridmore, le Suisse Gregory Junod et le Franco-britannique Gregg Black, mais avec une aide plus importante de la part de Yamaha. La Yamaha YZF-R1 2012 est équipée de Dunlop. Le Bol d’Or sera la première des cinq épreuves où le Maco Racing Team espère figurer sur le devant de la scène en catégorie EWC. Les 29 et 30 mars derniers, Gregory Junod et Gregg Black ont bouclé une centaine de tours à Magny-Cours sur leur YZF-R1 n°14, afin de préparer au mieux la première endurance de la saison.

 

Voir aussi

Site internet officiel du Maco Racing Team

Voir aussi



 

Palmarès
Année Résultats
2002 43e du Championnat du monde d'Endurance
2003 Participation à 6 épreuves du Championnat du monde d'Endurance
2004 32e du Championnat du monde d'Endurance
2005 24e du Championnat du monde d'Endurance
200644e du Championnat du monde d'Endurance
200722e du Championnat du monde d'Endurance
200810e du Championnat du monde d'Endurance
200915e du Championnat du monde d'Endurance
201019e du Championnat du monde d'Endurance
20119e du Championnat du monde d'Endurance
201214e du Championnat du monde d'Endurance



Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

YZF-R1 Yamaha Factory Racing Team (2018) Centrale IMU (2015) YZF-R1 Superbike (2017)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…