Les pilotes

Maverick Viñales

Maverick Maverik Viñales nait à Figueres, en Espagne, le 12 janvier 1995. Il court en mini-motos à seulement trois ans et s’essaie ensuite au motocross. En 2002, sa passion pour la vitesse prend le dessus : il dispute le championnat catalan 50 cm3 avant de prendre le guidon de "Metrakit" 70 cm3 avec réussite.

Viñales décroche le titre de Champion de Catalogne 125 cm3 en 2007, position qu’il défend avec succès en 2008. La même année, il remporte le Trophée Méditerranéen et participe à des épreuves sélectionnées du championnat IDM 125GP allemand pour RZT Racing à bord d'une Aprilia RS 125 R, obtenant une 7e place pour meilleur résultat. En 2009, il s’inscrit dans la série CEV Buckler 125GP, coéquipier de Miguel Oliveira dans l'équipe Blusens-BQR. Viñales est Rookie de l'année, terminant vice-champion, à seulement 4 points du vainqueur Alberto Moncayo. Au cours de cette saison, Viñales grimpe sur quatre podiums successifs.

En 2010, Viñales et Oliveira rejoignent différentes équipes Blusens et s’affrontent pour le titre. Malgré les quatre victoires d'Oliveira contre deux pour Viñales, ce dernier s’impose pour 2 points en raison d’une belle régularité, montant sur tous les podiums des sept épreuves du calendrier. En championnat d’Europe, les deux hommes sont à la lutte mais cette fois encore, Viñales prend le dessus.

L'Espagnol intègre le Championnat du monde 125 cm3 2011 avec l'équipe VIP SuperMartxé et impressionne lors des essais pré-saison à Valence. Il termine son premier Grand Prix, au Qatar à une encourageante 9e position. Après un abandon technique à Jerez, Viñales finit quatrième à Estoril, à seulement 0.002 seconde de Johann Zarco. Deux semaines plus tard au Mans, il s’élance de la première ligne et remporte son premier GP pour 0.048 seconde à l'âge de 16 ans et 123 jours. Cette incroyable performance fait de lui le troisième plus jeune pilote à gagner un Grand Prix, derrière Scott Redding et Marco Melandri. Ayant décroché trois autres victoires cette même saison, Viñales termine se classe 3e au général et devient bien évidemment Rookie of the Year.

Favori du nouveau championnat Moto3 en 2012, il s’adjuge cette saison cinq courses sur une Blusens Avintia FTR Honda, mais son manque de consistance, quelques coups durs et un différend avec son équipe qui l’écarte de la manche malaisienne, handicapent sa saison. L’Allemand Sandro Cortese devient le premier champion du monde Moto3, devançant Luis Salom.

Maverick rejoint le team Calvo pour 2013 aux côtés d’Ana Carrasco. Il remporte deux victoires, en Espagne et en France et se montre très compétitif à chaque round. Viñales, Rins et Salom abordent la dernière course de l’année dans un mouchoir de poche, se tenant en cinq points. La manche finale n’opposera dans les faits que Rins et Viñales, ce dernier s’adjugeant la course et le championnat du monde Moto3 avec une marge de douze unités.

Le Champion du Monde Moto3 signe avec l’écurie Pons Racing, rejoignant son ancien rival Luis Salom. Viñales n'a pas à attendre longtemps avant d’empocher sa première victoire en Moto2 sous ses nouvelles couleurs, un succès qui intervient lors du deuxième round de la saison lors du Grand Prix des Amériques le 13 avril 2014.  Trois autres succès, quatre secondes et une troisième place font de lui le Rookie de l’année. Sa troisième place finale lui permet de prétendre au titre Moto2 2015, mais l’Espagnol reçoit une proposition de Suzuki qui soigne son retour en MotoGP. Maverick ne laisse pas passer cette opportunité et réalise une très belle entrée en matière, marquant des points dans 16 des 18 épreuves. Son meilleur résultat est une sixième place, qu’il obtient d’abord à Catalunya puis en Australie. Achevant le championnat du monde MotoGP 2015 à la 12e place, il obtient une fois encore le titre honorifique de Rookie of the Year.

Son niveau s’élève l’année suivante : son premier podium en catégorie reine survient lors du cinquième GP de la saison, en France, et quelques courses plus tard, à Silverstone en Grande-Bretagne, l’Espagnol monte sur la plus haute marche. Régulier et décrochant deux deuxièmes places, à Motegi puis à Phillip Island, Viñales termine sa deuxième année MotoGP en quatrième position.

Son talent et sa force de caractère indéniables ne passent pas inaperçus de Yamaha, qui lui propose d’intégrer pour 2017 et 2018 l'équipe Movistar Yamaha MotoGP. Au guidon de la YZR-M1, Maverick défendra ses chances aux côtés de Valentino Rossi.

 

Palmarès
Année Résultats
2007

Champion de Catalogne 125

2008

Champion de Catalogne 125

2009

Vice-champion CEV

2010

Vainqueur du CEV

Vainqueur du championnat d'Europe 125

20113e du championnat du monde 125 (4 victoires)
20123e du championnat du monde Moto3 (5 victoires)
2013 Champion du monde Moto3 (3 victoires)
2014 3e du championnat du monde Moto2 (4 victoires)
201512e du championnat du monde MotoGP
20164e du championnat du monde MotoGP (1 victoire)




Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

YZR-M1 Valentino Rossi (2017) YZR-M1 Valentino Rossi (2017) YZR-M1 Valentino Rossi (2017) YZR-M1 Valentino Rossi (2017)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…