Les pilotes

Norifumi Abe

Norifumi Abe sur YZR500 (1999)

Norifumi « Norick » Abe, né le 7 septembre 1975 à Tokyo (Japon), décédé le 7 octobre 2007 à Kawasaki (Japon), était un pilote de vitesse moto japonais.Fils d'un père pilote professionnel d'Auto Race, Norifumi Abe conduit une moto dès l’âge de cinq ans. Après avoir terminé le collège en 1991, il part en Californie pour perfectionner son pilotage, entre-autre sur des pistes de dirt-track. De retour au Japon à 18 ans, il prend part à son premier Championnat japonais (All-Japan) en 1993 en 500cm3 et empoche le titre. Il devient alors le plus jeune vainqueur de la catégorie reine au pays.

Récupérant une wild car pour le Grand Prix du Japon 1994, il sera auteur d'une performance fulgurante qui marquera à jamais les esprits. Sur la piste de Suzuka, le pilote japonais se bat en tête de course avec Michael Doohan et Kevin Schwantz mais chute à trois tours du drapeau à damiers. Avec son sens de l'attaque, ses dépassements intrépides, son épaisse chevelure flottant au vent, Norifumi Abe devient instantanément un héros national et bouscule le petit monde des GP.

Il lui faudra attendre le Grand Prix de Brno (République Tchèque) pour empocher ses premiers points (6e position) et récidivera à Laguna Seca (USA), à la même place, toujours aux commandes d’une Yamaha YZR 500 d’usine. En 1995, il termine le Championnat à la 9e position, son meilleur résultat étant une troisième place (son premier podium) à Rio de Janeiro.

En 1996 il remporte sa première victoire, chez lui au Japon, sur le circuit de Suzuka. Il monte encore trois fois sur le podium (troisième à Donington Park, Salzburg et Rio) et achève la saison à la cinquième place, son meilleur résultat.

Pour la saison 1997, il rejoint l'équipe de l'ancien champion du monde Wayne Rainey et termine le championnat 7e, puis 6e en 1998 et 1999. Cette année-là, il remporte son deuxième Grand Prix, à Rio, et en 2000 gagne à nouveau à Suzuka. Cependant, son pilotage ne peut s'exprimer pleinement sur une machine de MotoGP à moteur 4-temps et il perd peu à peu sa place dans le monde des Grands Prix. Après une dernière saison chez Tech 3 en 2004, il s'illustre en championnat du Monde de Superbike dans l’équipe Yamaha Motor France Ipone (13e en 2005 et 2006) au côté de Sébastien Gimbert dans la structure MG Compétition.

En 2007, Norifumi dispute le Championnat du Japon All-Japan (JSB1000) sur la Yamaha YZF-R1 du Y’S GEAR Racing et occupe la 3e position avec 97 points lorsqu'il est victime de l'accident de la circulation qui l'emportera.

Le 7 octobre 2007, selon la police locale, Abe roulait en scooter lorsqu’il est entré en collision avec un camion à Kawasaki en banlieue de Tokyo. L'accident se serait produit alors que le chauffeur du camion effectuait un demi tour dans une rue dans laquelle le demi-tour était interdit. Le jeune pilote arrivant derrière et sur le point de doubler, n'a pu éviter la collision. Takashi Kajikawa, Président de Yamaha Motors Ltd, saluera peu après sa mémoire : “ Norifumi Abe était un irremplaçable ambassadeur du sport mécanique à travers le monde. Ici, au Japon, ses admirateurs étaient particulièrement heureux de le voir revenir dans le ‘All Japan’ après 14 années de compétition internationale et je pense que leur sentiment de perte est grand.”

Apprécié de tous par sa gentillesse et son humanité, Norifumi Abe était également connu pour être l'idole des jeunes années de Valentino Rossi qui se surnommera lui-même 'RossiFumi'.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Valentino Rossi - GP d'Australie 2017

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…