Les pilotes

Olivier Pain

En 2014, Olivier Pain (YZ450F Rally) savoure le premier podium de sa carrière sur un Dakar !

Olivier Pain est né le 16 avril 1981 à Niort. Il reçoit sa première moto en cadeau, un PW50, à cinq ans. La pratique du moto cross le séduit et en 1995 il participe à sa première compétition. L’année suivante il s’aligne dans les courses UFOLEP, toujours en moto cross et termine le championnat 80 cm3 UFOLEP au deuxième rang en 1997.

En 1998, Olivier Pain s’oriente vers l’enduro et devient champion de la ligue Poitou Charente en 125. En 2000 il est vice champion de cette même ligue, mais en toutes catégories. Mais, la meilleure performance de l’année est obtenue avec une troisième place au championnat de France d’enduro. Au cours de cette saison Olivier participe à son premier enduro du Touquet au guidon d’une 125.

En 2001, Olivier est de nouveau champion de la ligue Poitou Charente. Septième du championnat de France d’enduro 125, il est le premier pilote classé à l’enduro du Touquet avec une 125. L’année suivante il intègre l’équipe de France d’enduro EEAT (Equipe Enduro Armée de Terre) et les bons résultats s’enchaînent. Il est vice champion de France 125 national en enduro et en cross country. Olivier se classe aussi neuvième du championnat d’Europe d’enduro junior en 125. En 2003, toujours au sein de l’EEAT, il remporte la Coupe de France d’endurance tout-terrain 125. Durant cette saison, il participe aussi, toujours en 125, au championnat du monde d’enduro, au championnat de France de cross country, d’enduro et au célèbre Trèfle Lozérien qu’il termine au onzième rang.

En 2004, Olivier monte en puissance et de catégorie. Une nouvelle fois champion de France d’endurance tout terrain, il se classe troisième du championnat de France Off Road en catégorie 450. Dans cette même catégorie il termine cinquième du championnat de France d’enduro et participe à trois épreuves du mondial de la discipline. Il est trente-sixième au championnat du Monde en Enduro2.

En 2005, Olivier franchit la ligne d’arrivée de l’enduro du Touquet au vingt-neuvième rang. Sixième et neuvième des championnats de France Off Road et d’enduro, il est aussi classé septième du Trophée Cross Country Inter. Dans les épreuves de renom comme le Trèfle Lozérien et la Rand’Auvergne, il termine respectivement vingt-quatrième et dixième.

Olivier Pain tente en 2006 l’aventure du rallye raid sur Yamaha et pour sa première participation au Dakar il est pointé à la vingt-huitième du classement final, mais 7e pour les nouveaux participants. Les épreuves comme le Touquet, le Trèfle ou la Rand’Auvergne ne sont pas délaissées pour autant. Olivier s’y classe honorablement, mais c’est en enduro qu’il obtient une fois encore ses meilleurs résultats. Il est deuxième de la coupe de France des régions tout terrain et vainqueur de cette même coupe en endurance.

En 2007, il s’aligne de nouveau au Dakar où il termine seizième et obtient une belle septième place, deuxième en 450, au rallye des Pharaons. En 2008 le Dakar est annulé pour cause de menace terroriste, Olivier se rabat donc sur l’enduro et remporte une nouvelle fois la Coupe de France des régions en endurance tout-terrain. Il remporte par ailleurs le rallye de Tunisie.

En 2009 Olivier Pain privilégie le rallye raid et remporte la Coupe du monde de la discipline en catégorie 450. Il enrichit son palmarès d’une victoire, toutes catégories confondues, dans l’épreuve qui se déroule en Sardaigne. Cette même année, il est dans les dix premiers du Dakar lorsqu'il casse son moteur.  Le lendemain, en partant dans la poussière, il tombe et doit d’abandonner, évacué par hélicoptère. En 2010, il entre dans le top dix du classement général du Dakar et termine deuxième de son épreuve « fétiche », la Coupe de France des régions d’endurance tout terrain.

En 2011, il fait partie du team officiel Yamaha Racing France Ipone au Dakar. En bagarre pour le podium final, il chute lors de la cinquième étape lorsqu'il perd le contrôle de sa machine sur des ondulations de sable et se fracture le poignet. Engagé sous les couleurs de l'équipe YAMAHA Racing France / Elf, Olivier compte prendre sa revanche lors du Dakar 2012. Le pilote n°16 qui vise le top-5 devra cependant se contenter de la 9e place finale en raison de quelques pépins.

Avant le départ de l'édition 2013, il précise ses objectifs sur le site internet officiel du Dakar : « Au départ du dernier Dakar, j'étais un peu limite sur le plan physique, et je l'ai ressenti car j'étais moins à l'aise que d'habitude sur la moto. Ce n'était donc pas le Dakar que j'aurais pu imaginer, mais malgré tout je le termine dans le Top 10. Pendant l'année j'ai refait des examens, qui ont révélé des lésions sur les tendons de mon épaule droite. Je me suis donc fait opérer, et j'ai repris la moto en septembre. Nous avons fait évoluer la moto, qui est maintenant plus légère et plus maniable. Sur le rallye du Maroc, les sensations étaient très bonnes. Je sais que je vaux mieux qu'une 9ème place, alors l'objectif c'est le Top 5, j'y vais pour ça. On connaît les gros bras, Cyril et Marc. Ensuite, Helder est peut-être le plus proche d'eux. Et derrière, nous sommes une quinzaine à vouloir être dans les cinq premiers ! Mon deuxième objectif, c'est de gagner une spéciale, parce que ça doit être le pied d'ouvrir une belle étape du Dakar. »

Olivier ne remportera pas de spéciale et terminera à la 6e position cette édition 2013, mais après avoir animé la première semaine avec brio, occupant durant quatre journées pleines la tête de sa catégorie.

« J'ai passé une première semaine excellente, en tête du rallye pendant 5 étapes. Ensuite, une petite erreur de navigation m'a couté cher. Je suis parti un peu derrière dans la deuxième semaine, et ça s'est mal enchaîné. J'ai fait une chute sur le dos, puis dans la même spéciale j'ai percé mon réservoir. Sur ce coup là, j'ai perdu gros. Ensuite je me suis ouvert le coude. Le temps de me remettre à niveau, je me suis calmé un peu, et sur les derniers jours j'ai réussi à remonter un peu au classement, maintenant je suis 6ème. L'objectif c'était le Top 5, j'y suis à une place près mais la première semaine rattrape bien. C'était un beau Dakar pour moi.»

L’année suivante, sa consistance en fin de rallye lui permet d'aller chercher une place sur le podium, tenant tête à un coéquipier pas comme les autres, Cyril Despres. L'ex-leader étant parti vers d'autres horizons, Olivier assume les responsabilités de pilote numéro 1 chez Yamaha, et entend bien faire monter la marque aux diapasons sur la plus haute marche du Dakar 2015. « Avec la moto nous avons beaucoup travaillé, elle est à la fois plus puissante et plus rapide, c'est motivant de repartir sur une nouvelle base. »

Cependant, si la base de la toute nouvelle WR450F Rally est bonne, elle manque de roulage en conditions de course. Olivier Pain termine à la 10e place, ce qu’il commente en ces termes : « Le fait de terminer le Dakar est toujours un succès, finir dans le top 10 c’est une grande fierté. Je suis heureux d’avoir atteint ce résultat pour une équipe qui a travaillé tellement dur, aussi bien avant que pendant le rallye. Mais la WR450F Rally (…) une toute nouvelle moto d’usine que nous devons développer davantage pour bénéficier au maximum de son potentiel ».

Ecouter aussi 

Au retour de Dakar 2012, entretien avec Olivier Pain : « La cylindrée 450 cm3 relance le Dakar.»

Palmarès
Année Résultats
1997 2e du trophée UFOLEP de motocross 80 cm3
1998

Champion de ligue Poitou Charente d'enduro en 125 national B

1999

Vice-champion de ligue Poitou Charente d'enduro en national A

2000

3e du Championnat de France d'enduro en 125 cm3 national B

111e à l’Enduro du Touquet (participation avec une 125)

2001

Champion de ligue Poitou Charente d'enduro national A

7e du Championnat de France d'enduro 125 national A

68e à l’enduro du Touquet (1er en 125 cm3 national)

2002

 Vice-champion de France d'enduro en 125 national 1

Vice-champion de France de cross country en 125 National 1

9e du Championnat d'Europe d'enduro en 125 Junior

28e scratch au Trèfle lozérien (3e en 125 national)

2003

Champion de la coupe de France d'endurance tout-terrain

18e du Championnat du monde d'enduro 125 cm3

5e ex-aequo du championnat de France de cross country Inter

7e du Championnat de France d'enduro 125cc Inter

11e scratch au trèfle Lozérien (4e en 125 Inter)

2004

Champion de la coupe de France d'endurance tout terrain

3e du championnat de France Off Road en 450 cm3 INTER

5e du championnat de France d'enduro en 450 cm3 INTER

36e du championnat du Monde d'enduro en enduro 2

15e scratch au Trèfle Lozérien

2005

 29e de l'Enduro du Touquet

6e du Championnat de France Off Road en enduro 2 inter

7e du Trophée cross country en INTER

9e du Championnat de France d'enduro en enduro 2 inter

24e au Trèfle Lozérien

10e à la Rand'Auvergne

2006

28e du Dakar

26e à l’Enduro du Touquet

11e au Trèfle Lozérien

8e à la Rand'Auvergne

7e du Championnat de France d’enduro en Elite 2

7e du Championnat de France de Cross Country en Elite

2e de la Coupe de France des régions d’enduro

Vainqueur de la Coupe de France des régions d’endurance tout-terrain

2007

16e au général du Dakar (7e en catégorie Superproduction)

7e au rallye des Pharaons (2e en 450cc)

27e de l’Enduro du Touquet

2008

41e/1000 de l’Enduro du Touquet

Vainqueur de la Coupe de France des régions d’endurance tout-terrain

2009

Vainqueur de la Coupe du Monde des Rallyes Raids

Victoire au rallye raid de Sardaigne

24e à l’Enduro du Touquet

2010

9e du Dakar

29e de l’Enduro du Touquet

2e de la Coupe de France des régions d’endurance tout-terrain

2012

9e du 34e Dakar (Argentine-Chili-Perou)

2e du Maya Marseille-Maroc

6e du Rallye du Maroc

2013

6e du 35e Dakar (Pérou-Argentine-Chili)

30e de l'Enduropale du Touquet

2014

3e du 36e Dakar (Argentine-Bolivie-Chili)

2015

10e du 37e Dakar (Argentine-Bolivie-Chili)

4e de l'Enduropale du Touquet

 

 

 

 

 


 

 


Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

WR450F Rally (2018) WR450F Rally (2018) WR450F Rally (2018) WR450F Rally (2018)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…