Compétitions vitesse

Podium du GMT94 à Suzuka (2012)

3e des 8H de Suzuka, le GMT94 se relance dans la course au titre de Champion du monde d'Endurance 2012.

3e épreuve du Championnat du monde FIM d’Endurance 2012, la course des 8H de Suzuka est réputée pour être à part. Son format court incite plus au sprint qu’à la stratégie, tandis que toutes les usines japonaises y sont présentes directement ou indirectement avec d’importants moyens. Dans ces conditions, les équipes engagées sur la totalité de la saison prétendent rarement à un podium.

Cependant, la Yamaha YZF-R1 du Monster Energy Yamaha YART termine les premiers essais qualificatifs avec le 3e chrono, ce qui lui permet de participer au Top 10 Trial qui a lieu le samedi et détermine l’ordre de départ des dix premiers. David Checa et Kenny Foray, sur la Yamaha YZF-R1-GMT94-Yamaha Racing France Yamalube Michelin, sont à moins d’une seconde du top 10 et partiront de la 15e position.

Dans l’exercice du Top 10 Trial, Katsuyuki Nakasuga engagé sous les couleurs du YART décroche une stupéfiante pole position grâce à un tour bouclé en 2’06.845. Le pilote japonais établit du même coup un nouveau record de la piste en Endurance et place sa Yamaha autrichienne devant les favoris que sont le Musashi RT Harc-Pro et le Yoshimura Racing Team.

En course, le YART ne va cependant pas pouvoir confirmer sa vitesse, Katsuyuki Nakasuga chutant une demi-heure après le début des hostilités. Une chute de Ryuichi Kiyonari après cinq heures de course prive le Musashi RT Harc-Pro d’une possible victoire. La malchance touche ensuite le clan Yoshimura, dont la moto victime d’une fuite d’huile ne peut rallier l’arrivée. Deuxième derrière le FCC TSR, le SERT rétrograde après la chute de Vincent Philippe. Le Motorrad France Team Thevent est quant à lui trahi par un capteur électronique.

Le GMT94, qui ne compte que deux pilotes dans ses rangs, est l’un des rares à ne pas subir d’aléas. La compétition sera indécise jusqu’à son terme, avec un duel des plus intense dans la dernière demi-heure pour la 3e place entre David Checa et Ozamu Deguchi sur la machine du Eva RT Trick Star. Checa va parvenir à conserver cette position, tandis que devant le FCC TSR remporte la populaire épreuve nippone. Grâce à ce podium inespéré, le GMT94 revient à la troisième position du classement provisoire, à 11 points du SERT alors qu’il reste deux manches à disputer.

 

Classement final en 8h01'35.450
Position Equipe
1 FCC TSR Honda (AKIYOSHI /REA/OKADA) 215 tours
2 TOHO Racing with MORIWAKI (YAMAGUCHI/TAKAHASHI/TESHIMA) à 4 tours
3 YAMAHA FRANCE GMT 94 (CHECA/FORAY) à 4 tours
4 Moto Map SUPPLY (KONNO/TSUDA/TAMITSUJI) à 5 tours
5Honda Suzuka Racing Team (TOKUDOME/YASUDA/KITAGUCHI) à 5 tours
Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

YZF-R1 Yamaha Factory Racing Team (2018) Centrale IMU (2015)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…