Compétitions vitesse

Premier podium de Zarco en MotoGP (2017)

Johann Zarco (à g.) fête son premier podium MotoGP aux côtés du vainqueur, Maverick Viñales, lors du GP de France 2017.

Pour sa première saison MotoGP, le Français Johann Zarco va surprendre autant ses adversaires que les observateurs par sa facilité d’adaptation à cette nouvelle catégorie. Dès l’ouverture de la saison 2017 au Qatar, le double-champion du monde Moto2 engagé sous les couleurs Monster Yamaha Tech 3 donne le ton en occupant la tête de la course durant 6 tours avant de chuter. Malgré cette faute, Johan impressionne par sa vitesse et son audace sur la Yamaha YZR-M1, ce qu’il confirmera lors de la deuxième épreuve disputée lors du GP d’Argentine (5e), puis lors du GP des Amériques (5e) et celui d’Espagne (4e). La cinquième épreuve se dispute sur ses terres et ses nombreux fans le voient déjà sur le podium du Mans. 

Ce 21 mai 2017 les 104 000 spectateurs à se presser dans les gradins du circuit Bugatti vont se délecter d’une course d’une âpreté rare.

Qualifié en 3e position malgré une petite chute pendant les essais, et donc pour la première fois en première ligne, Zarco s’empare du commandement à la première chicane devant l’Espagnol Maverick Viñales et l’Italien Valentino Rossi. Sur sa M1 chaussée de pneus tendres, un choix technique audacieux, Johann imprime son rythme en se mettant à l’abri des deux officiels Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube.

Marc Márquez se place en embuscade en quatrième position. Au 6e tour, Maverick Viñales porte une attaque sur Johann Zarco pour prendre l’avantage. Cette passe d’armes profite à Valentino Rossi et Marquez qui se rapprochent.

À mi-course,  Zarco se maintient au 2e rang à quelques encablures de Viñales qui n’arrive pas à creuser l’écart. Le Français réussit même à contenir les assauts du nonuple Champion du monde, lui-même sous la menace de Márquez, qui partira finalement à la faute à 11 tours de l’arrivée.

Profitant de son pneu arrière médium, Valentino Rossi prend l’ascendant sur Johann Zarco à l’entame des six derniers tours. Le pilote tricolore ne parvient pas à répliquer, mais est déjà virtuellement sur son premier podium, qui plus est sur ses terres, un exploit réalisé pour la dernière fois par Christian Sarron sur une Yamaha en 1988 au Castellet.

Deuxième, « The Doctor » porte une attaque sur Viñales et passe en tête, mais l’Espagnol ne s’avoue pas vaincu et reprend son bien à la faveur d’une petite erreur de Rossi. Ce dernier, tutoyant un peu plus la limite, se fait finalement piéger dans la dernière boucle aux "S" Bleus et termine dans le bac à graviers. Spectaculaire, Zarco hérite d’une fantastique deuxième place devant Pedrosa, débarrassé de Dovizioso et Crutchlow.

« Je suis resté concentré, je connais mes limites et je savais que quelque chose pouvait se passer. Je termine sur le podium, tout en continuant d’apprendre, ce qui est génial » déclare sobrement Johann. L’ascension du Cannois semble ne pas connaître de limite, ce qui ne peut que réjouir Hervé Poncharal, le patron du Team Tech3 : l’équipe de Bormes-mes-Mimosas et Johan Zarco viennent d'annoncer la reconduction de leur contrat jusqu’en 2018.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Valentino Rossi - GP d'Australie 2017 YZR-M1 Valentino Rossi (2017)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…