Compétitions vitesse

Quatre victoires successives à Suzuka (2018)

La R1 célèbre son 20e anniversaire à Suzuka en remportant une 4e victoire successive en 2018.

La course des 8H de Suzuka qui clôture le Championnat du monde d’endurance a toujours une saveur particulière pour les équipes japonaises. À domicile, les marques dépêchent leurs meilleurs pilotes et mettent tout en œuvre pour décrocher cette épreuve, mythique, la seule endurance du calendrier à se jouer hors d’Europe. Les teams d’usine sont tous au rendez-vous, comme Honda propriétaire du circuit, ou Yamaha, alors trois fois vainqueur de 2015 à 2017 avec la YZF-R1 #21.

Le 29 juillet 2018, pour cette 41e édition, le Yamaha Factory Racing Team a préparé une machine spéciale pour célébrer le 20e anniversaire de son emblématique superbike : la YZF-R1. 
Les trois motos des teams officiels (Yamaha Factory Racing Team, GMT 94 Yamaha Official EWC Team et YART Yamaha Official EWC Team) arborent le logo YZF et les couleurs rouge et blanche de la version originelle. Les pilotes Katsuyuki Nakasuga, Alex Lowes (WSBK) et Michael Van Der Mark (WSBK), vont faire honneur à la marque en emmenant leur YZF-R1 d’usine n°21 sur la plus haute marche du podium. Katsuyuki Nakasuga, malgré son absence en course due à une clavicule cassée, remporte ainsi sa 4e victoire d’affilée sur le tracé en battant le record détenu par Aaron Slight de 1993 à 1995.

Malgré les efforts du HRC qui effectue son grand retour sur l’épreuve, et ceux du très véloce Kawasaki Team Green qui aligne Jonathan Rea et Leon Haslam, le Yamaha Factory Racing Team sera le plus consistant. Au terme d’une course perturbée par un typhon et les interventions du safety-car, la R1 d’Iwata s’imposera avec 30s d’avance sur la Kawasaki, pour un 4e succès d’affilée.

En terminant à la 5e position devant le GMT94 Yamaha, le Team F.C.C TSR Honda France décroche le titre mondial. L’équipe de Christophe Guyot termine donc cette saison avec le titre officieux de Vice-champion du monde, avant de se consacrer à un autre challenge. Fort de dix-sept victoires en EWC dont six à Oschersleben (Allemagne), trois aux 24h du Mans, deux au Bol d'Or, et trente-neuf podiums, dont un à Suzuka, le GMT94 a pour ambition de jouer les premiers rôles en championnat du monde Supersport 2019.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

YZF-R1 GYTR (2019) YZF-R1 Superbike (2017) YZF-R1 Superbike (2017)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…