Évènements Yamaha

Rapid Plating Technology (1998)

En 1998, la YZF-R1 est la première Yamaha a bénéficier de la «  Rapid Plating Technology ». Ce traitement de surface consiste à remplacer la chemise en fonte du cylindre par un revêtement composite à base de céramique, ceci afin d’améliorer ses caractéristiques de refroidissement et de fiabilité. Il existe des technologies couramment utilisées pour traiter un cylindre séparément, mais la « Rapid Plating Technology » développée par Yamaha permet de ne déposer le revêtement que sur les parties où il est nécessaire (la surface interne du cylindre) alors que le cylindre est intégré à la partie supérieure de carter moteur.

La formation d’un mince film d’huile entre le ou les segments du piston et la paroi du cylindre - revêtue de nickel incrusté de particules de carbure de silicium  - procure un coefficient de friction particulièrement bas. L’aluminium utilisé pour le piston et pour le cylindre ayant le même coefficient de dilatation, les variations du jeu entre piston et cylindre sont réduites au minimum, le refroidissement est plus efficace et il en résulte des performances plus stables. Avantage annexe, la consommation d’huile est aussi notablement réduite.

Cette technologie a été développée pour les moteurs construits par Yamaha pour les automobiles Ford. Le moteur développé pour la première YZF-R1 profite ainsi d’une réduction de 10 kg et de 81 mm en largeur par rapport aux motorisations utilisées auparavant. Grâce à cette technologie, il est ainsi possible de réaliser un moteur très performant, dont le bloc cylindre est intégré au carter moteur.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

YZF-R1 Yamaha Factory Racing Team (2018) Centrale IMU (2015) YZF-R1 Superbike (2017) YZF-R1 Superbike (2017)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…