Compétitions vitesse

Rossi : premiers essais sur Yamaha (2004)

Le 23 janvier 2004, la veille de ses premiers essais au guidon de la Yamaha YZR-M1 du Gauloises Fortuna Team, Valentino Rossi livre ses premières impressions sur la saison qui débute.

Comment préparez-vous vos premiers tours de piste avec la Yamaha M1 ?

Valentino Rossi : « Cela fait plus de deux mois que je n’ai pas piloté une moto. Sachant que tout est nouveau, je vais presque repartir de zéro. Il me faudra une journée pour me réhabituer au pilotage, pour apprécier la vitesse et les distances de freinage. Évidemment la moto sera différente de celle à laquelle j’étais habitué. »

En quoi le fait d’avoir signé chez Yamaha avec une partie de votre équipe technique va-t-il vous aider ?

Valentino Rossi : « C’est un énorme avantage car la compréhension d’une moto nécessite beaucoup de temps, le travail sur les réglages et la gestion des paramètres de la moto. Mon équipe me connaît parfaitement, nous avons travaillé ensemble pendant quatre ans et je pense avoir la meilleure équipe du monde. »

Dans le passé, vous avez eu pour habitude de travailler la première année pour comprendre un championnat et l’année suivante le gagner. Votre chef mécanicien Jeremy Burgess a déclaré que vous pourriez déjà gagner cette année, quel est votre avis ?

Valentino Rossi : « Ce n’est pas encore clair pour moi sachant que je n’ai pas piloté la moto. Gagner dès la première année sera certainement difficile. Il faut du temps pour être compétitif et gagner des courses. Nous allons essayer d’être au meilleur niveau pour la mi-saison et puis nous essaierons de gagner des courses. »

Qui sera la plus grande menace cette année ?

Valentino Rossi : « Si l’on se réfère à l’an dernier, ce sera Biaggi, Gibernau et Hayden mais Capirossi sera certainement rapide sur sa Ducati. »

Vous êtes vous fixé des objectifs pour demain ou pour ces trois jours ?

Valentino Rossi : « Mon objectif principal sera de comprendre la moto et de transmettre un maximum d’informations aux ingénieurs. »

Quelles sont vos impressions sur la M1 pour avoir eu à l’affronter pendant deux saisons sur la piste ?

Valentino Rossi : « En 2002, la M1 était plus ou moins au même niveau que la Honda, supérieure à certains niveaux et inférieure à d’autres. Pendant les essais hivernaux de l’an dernier entre 2002 et 2003, Honda a fait un grand pas en avant et Yamaha n’a pas semblé en mesure de se mettre au niveau. »

Que pensez vous du circuit de Sepang pour tester la Yamaha ?

Valentino Rossi : « C’est un des meilleurs circuits au monde sachant qu’il offre tous les types de virages de l’épingle aux longues courbes rapides. La piste est aussi très large avec un bon revêtement, par conséquent c’est un des meilleurs circuits d’essais. »

Quelles sont les raisons qui vont ont poussé à signer avec Yamaha plutôt qu’une autre usine ?

Valentino Rossi : « En premier lieu, Yamaha est la seconde meilleure usine en MotoGP et dans un deuxième temps lorsque j’ai discuté avec les responsables j’ai eu un très bon feeling sur le projet. »

Comment envisagez vous votre niveau de compétitivité pour le premier Grand Prix de la saison à Welkom ?

Valentino Rossi : « Cela dépendra du déroulement de nos essais et de la réactivité de Yamaha par rapport aux modifications potentielles. Bien que nous ne puissions pas forcément prétendre à la victoire, nous espérons ne pas être trop loin. »

Si vous ne gagnez pas de course cette année, cela sera la démonstration que la technologie compte plus que le pilote ?

Valentino Rossi : « Oui »

Eddie Lawson fut le dernier pilote à changer d’usine avec succès dans la catégorie reine, quelle était votre motivation pour changer d’usine ?

Valentino Rossi : « Je n’avais plus rien à prouver, ma motivation pour piloter une Honda n’était plus là. Nous avons remporté le titre à trois reprises, j’ai gagné sur mes circuits favoris dans toutes les conditions, que pouvions nous faire d’autre ? »

Que pensent vos fans italiens de votre changement pour Yamaha ?

Valentino Rossi : « Ils sont confiants »

Préférez vous être outsider et surprendre les gens en remportant des courses ?

Valentino Rossi : « Peu importe que je sois le favori, je l’ai été dans le passé et le problème était quand je ne gagnais pas. Si je terminais second cela venait du fait que j’avais mal piloté ou que j’avais commis une grosse erreur, mais dans les faits ce n’était pas toujours la raison. Terminer second ou troisième à ce niveau de compétition en MotoGP, c’est juste normal et possible. »

Les 500cm3 deux temps vous manquent-elles ?

Valentino Rossi : « Toujours oui »

Pourquoi ?

Valentino Rossi : « Piloter une 500 était toujours très amusant, mais nos machines actuelles très puissantes sont excellentes. »

Comment vous sentez vous par rapport à demain ?

Valentino Rossi : « Je suis vraiment très excité, cela fait deux mois que j’attends cela, ce ne sera que du plaisir. »

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Valentino Rossi - GP d'Australie 2017

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…