Compétitions vitesse

Rossi rejoint Yamaha (2003)

En novembre 2003, Lin Jarvis, Directeur de la compétition Yamaha, Davide Brivio, Directeur du Fortuna Yamaha Team et Masao Furusawa, Directeur général de Yamaha Motor Company apportent tous les détails sur l'accord Rossi/Yamaha.

Questions / Réponses à Lin Jarvis, Directeur de la compétition Yamaha

1. L’annonce de la signature avec Rossi a généré beaucoup de bruits dans la presse mais qu’en est-il chez Yamaha ? Depuis notre annonce, nous avons constaté un fort intérêt non seulement de la part des médias, mais aussi de la part du réseau Yamaha et de nos partenaires qui ont exprimé leur satisfaction. Tout le monde a pris conscience de l’apport que cela allait engendrer dans le MotoGP et de l’ampleur de notre challenge avec Valentino.

2. Est-il vrai que Yamaha avait déjà signé le contrat avant l’annonce ? Nous avions seulement travaillé sur la base d’un contrat avant le GP de Valence. Ce n’est qu’aprés l’annonce commune de Honda et Rossi à Valence que nous avons pu finaliser les détails de notre accord.

3. Pouvez- vous nous révéler combien Yamaha va payer Valentino ? Nous ne publions aucun détail sur les salaires de nos pilotes. Son salaire est basé sur sa valeur en tant que pilote.

4. Quels changements ont été apportés à la structure Yamaha pour accueillir Valentino ? Le seul changement que nous avons fait pour l’arrivée de Valentino concerne l’intégration de son staff technique au sein de notre équipe. En parallèle nous sommes en pleine restructuration afin d’améliorer chaque secteur de nos opérations dédiées au MotoGP et nous les révèlerons lorsque nos plans seront finalisés.

5. Valentino a déclaré qu’il venait chercher un nouveau challenge, de ce fait n’êtes vous pas inquiet que dans l’hypothèse où il remporterai le titre avec Yamaha dans les deux années à venir, il serait susceptible de partir à la quête d’un autre challenge ? Notre but est de lui faire gagner un nouveau titre. Si nous y parvenons, nous serons très heureux, évidemment si nous pouvions conserver Valentino comme pilote Yamaha cela serait idéal, cependant il faut prendre les choses les unes après les autres, il semble inapproprié de parler de son départ alors qu’il n’est pas encore arrivé.

6. Qu’en est- il au niveau des sponsors pour 2004 ? Nos deux équipes engagées dans le championnat MotoGP continueront leur partenariat avec Altadis comme sponsor principal, à travers les marques Gauloises et Fortuna. Les couleurs des deux équipes devraient changer pour satisfaire des besoins marketing. A l’heure actuelle nous ne pouvons pas en dire plus.

7. Alex Barros restera t-il dans l’équipe Tech 3 ? Alex Barros est en contrat avec Altadis pour la saison prochaine, par conséquent il devrait rester dans l’équipe Tech 3.

8. Marco Melandri aura-t-il le même support que celui qu’il avait dans l’équipe d’usine ? L’équipe Tech 3 a une bonne expérience avec les jeunes pilotes et je pense que Marco y sera bien. En ce qui concerne le support technique, Il n’aura certainement pas à souffrir d’un déséquilibre. Malgré une première année difficile dans le championnat MotoGP marquée par des blessures, il a prouvé qu’il avait plus que sa place dans la catégorie. Marco a un grand avenir devant lui et Yamaha lui offrira tout le soutien dont il aura besoin.

Questions / Réponses à Davide Brivio Directeur de l’équipe d’usine Yamaha

1. L’arrivée de Valentino implique des changements. Qui de chez Honda va vous rejoindre ? Jeremy Burgess, le chef mécanicien de Valentino, accompagné par Alex Briggs, Bernard Ansiau et Gary Coleman, trois de ses mécaniciens actuels. Ils travailleront avec Brent Stephens un de nos mécaniciens et Matteo Flamigni notre technicien en acquisition de données.

2. Est-il vrai que vous avez rendu leur liberté à certains de vos mécaniciens avant le GP de Valence ? Il est vrai que nous n’avons pas reconduit plusieurs contrats qui se terminaient fin 2003. Nous les avions informés avant Valence, que dans l’optique de la venue de Rossi, certains changements ne permettraient pas de conserver l’intégralité de notre équipe technique. Il est difficile de perdre des gens de qualité, malheureusement c’est la nature de ce sport.

3. Es-ce une demande de Rossi de venir avec son équipe ? C’est une décision commune entre Yamaha et Valentino de manière à créer le meilleur environnement de travail possible. Valentino entretient d’excellentes relations de travail avec son équipe et afin qu’il s’intègre de la meilleure manière au dispositif que nous avons mis en place pour lui, certains de ses techniciens ont été recrutés. Par conséquent l’équipe de Valentino sera constituée du mélange de certains de ses collaborateurs en 2003 et de l’équipe technique Yamaha.

4. Est-il vrai que le Team Manager Geoff Crust, ne travaillera plus pour l’équipe l’année prochaine ? Geoff a réalisé un très bon travail en tant que Team Manager pendant plusieurs années, cela dit il est vrai qu’il ne poursuivra pas avec nous l’an prochain. La principale raison est un problème géographique, en effet nous avons besoin d’avoir notre management basé en Italie au siège. Geoff a toujours été basé en Angleterre et il n’était pas envisageable de le faire déménager. Cependant Geoff et Yamaha sont en discussion sur de futures possibilités.

5. Le but de Yamaha pour 2004 est-il désormais de remporter le titre de Champion du Monde ? De toute évidence lorsque vous commencez une saison, le rêve est de pouvoir gagner le titre, cela dit je pense que 2004 sera une année de mise en place pour Valentino afin qu’il puisse établir de bonnes relations de travail. Dans cette perspective nous aurons pour challenge de remporter des victoires. En revanche notre but pour 2005 sera de viser le titre avec Valentino. Carlos qui est plus aguerri à la M1sera lui en mesure d’être à son maximum dès le début de saison.

6. Cela vous inquiète t-il de penser que si Valentino gagne avec cette moto, les gens puissent dire le pilote fait tout malgré une mauvaise machine ? Je pense que si nous remportons des courses dès l’an prochain, les gens reconnaîtront que nous aurons fait un énorme effort et que notre package machine/pilote fonctionne.

7. Si Valentino ne parvient pas à gagner avec la M1, pensez vous que cela puisse porter préjudice à Yamaha ? Il est vrai que dans un sens nous prenons des risques. Avec Valentino au guidon de notre machine nous n’aurons pas d’excuses si nous ne sommes pas dans le coup. Cela dit nous sommes prêts à relever le challenge et confiants quant à notre possibilité à lui fournir un bon package l’année prochaine.

8. Dans le passé Yamaha avait pour politique de ne pas avoir de « pilote numéro 1 », cela sera-t-il toujours le cas ? Il est juste de dire que toute notre attention sera sur Valentino l’année prochaine, mais cela ne doit en aucun cas désavantager les autres pilotes. Nous travaillerons en collaboration étroite avec Valentino et Carlos pour s’adapter au maximum à leurs besoins. Nous aurons des pilotes très performants l’an prochain et je pense que l’arrivée de Valentino en tant que pilote leader sera très bénéfique.

9. Quelles sont les tendances quant à la date à laquelle Rossi pourrait essayer la M1 pour la première fois ? Le contrat de Valentino prendra fin le 31 Décembre 2003. Nous avons discuté avec Honda de la possibilité de libérer Rossi pour les tests de novembre. Je pensais qu’ils auraient accepté car cela me semble normal de libérer son pilote pour qu’il puisse tester son nouveau matériel, mais malheureusement ils ont refusé. Nous partirons pour nos tests en Malaisie avec Carlos et des pilotes d’essais japonais. Pour le moment Rossi devrait prendre son premier contact avec la M1, le 20 janvier 2004 en Malaisie.

Questions / Réponses à Masao Furusawa Directeur général de Yamaha Motor Company, division développement Technologies.

1. Vous êtes en charge des sports mécaniques au Japon depuis le mois de juin. Comment cela se passe t-il ? D’abord, je suis très occupé, en particulier depuis le début des négociations avec Rossi ! Je suis très satisfait de ma fonction et j’ai hâte de voir la prochaine saison commencer. Nous avons beaucoup de nouvelles personnes au Japon et tout le monde est très motivé.

2. Quels sont les changements techniques que vous avez déjà mis en place en vue de l’arrivée de Valentino Rossi ? Nos ingénieurs s’affairent à améliorer toutes les composantes de la M1 afin d’être prêt pour le début de saison 2004. Nous avons déjà testé un nouveau prototype de châssis à Valence et une évolution moteur est en cours de finition au Japon (basée sur le 4 cylindres en ligne. Nous allons utiliser notre long programme d’essais hivernaux pour développer la machine et l’adapter aux besoins de Valentino et des autres pilotes.

3. Quand pensez-vous que Valentino puisse gagner pour la première fois avec la M1 ? Nous avons changé récemment notre organisation des sports mécaniques et nous sommes confiants quant à notre possibilité de produire un bon package. Nous ne garantissons rien et nous sommes conscients que cela ne sera pas facile, mais nous allons travailler aussi dur que possible pour atteindre nos objectifs. Nous avons pour but avoué de permettre à Valentino de gagner dès la première course du championnat en avril.

4. Valentino ne pourra pas tester la M1 avant le mois de janvier, quelles sont les adaptations spécifiques qu’il faudra faire et pensez vous avoir assez de temps avant la première course ? Nous avons tiré beaucoup d’enseignements pendant la saison 2003 sur ce qui était bon et ce qui ne l’était pas sur la M1 grâce aux analyses de données. Ces données seront utilisées en simulation sur ordinateur pour développer la machine jusqu’à l’arrivée de Rossi. Evidemment plus nous aurons de temps, meilleurs seront nos résultats, mais je pense que la M1 s’adapte à tous les styles, elle offre la possibilité de pouvoir régler sa position de pilotage, son bras arrière etc…

5. Comment l’arrivée de Valentino est perçue au Japon et au sein de Yamaha ? Tout le monde est très intéressé par le MotoGP et Valentino. De nombreux journalistes écrivent déjà sur le championnat de l’année prochaine qui promet d’être très disputé. Au siège de Yamaha, le personnel est impatient de ce nouveau challenge et ne tient plus en place de voir la saison commencer !

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Valentino Rossi - GP d'Australie 2017

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…