Les pilotes

Stéphane Peterhansel

Stéphane Perterhansel est né le 6 août 1965 à cinq kilomètres de Vesoul à Echenoz –la-Méline. C’est son père, pilote en tout terrain qui lui fait découvrir la moto. Stéphane l’accompagne sur les courses et conduit sa première moto, offerte par son père, à huit ans. La moto lui plait mais c’est avant tout la pratique du skate-board qu’il adore. Champion de France à quatorze ans, il participe au championnat d’Europe.

A quinze ans, Stéphane abandonne le skate et revient à la compétition moto en participant à des courses sous l’identité de son père, car il n’a pas l’âge requis.Il dispose alors d'une Gori 50 cm3. Stéphane gagne souvent, mais se trouve aussi souvent disqualifié quand la supercherie est découverte. Le talent est là et avec l’accord de son père, Stéphane décide de tenter l’aventure en professionnel. Il abandonne l’école et se consacre à sa nouvelle passion. L’entraînement est intensif et à dix-huit ans, permis en poche, il peut faire de la compétition sous sa véritable identité. Il est champion de France d’Enduro.

 

Stéphane Peterhansel, Jean-Claude Olivier et
Thierry Charbonnier au Dakar 1988

Avec ce résultat, il se voit proposer un contrat de pilote par Marcel Seurat le patron de la SIMA importateur des motos Husqvarna. Perterhansel est devenu pilote professionnel et est avec ce Team trois fois champion de France d’Enduro. En 1987 Jean-Claude Olivier l’engage dans le Team Yamaha. C’est le début d’une longue et fructueuse collaboration avec la marque aux trois diapasons entrecroisés. Dix-huitième de l’édition 1988 du Paris-Dakar, Stéphane remporte les ISDE (International Six Days Enduro) avec l’équipe de France. En 1989 il est au pied du podium du Paris-Dakar.

 

En 1990 Stéphane se perd dans le désert et abandonne. En revanche il réalise deux fantastiques courses dans deux autres grands rallyes raid, en s’imposant dans le rallye de Tunisie et le rallye du Maroc, avec sa Yamaha YZE750T . 

Stéphane Peterhansel
sur la YZE750T OWC5

En 1991 Stéphane Perterhansel, au guidon de sa Yamaha YZE750T OWC5, remporte son premier Paris-Dakar devant Gilles Lalay et Thierry Magnaldi, eux aussi sur Yamaha. L’année suivante Stéphane s’impose de nouveau dans la célèbre course africaine qui pour cette édition relie Paris au Cap en passant par Sirte. Il est aussi vainqueur du Paris-Pekin. En 1993, Perterhansel inscrit son nom pour la troisième fois au palmarès du Dakar en remportant le Paris-Tanger-Dakar. 


 

 

En 1994 la réglementation change et Yamaha fait l’impasse sur le Dakar. Stéphane en profite et remporte son huitième titre de champion de France d’enduro et son quatrième titre de champion du Monde au ISDE. De retour en rallye raid en 1995 il gagne le Dakar au guidon de sa Yamaha XTZ850. C’est sa quatrième victoire dans l’épreuve. En 1996, l’Italien Edi Orioli s’impose dans le 18e Dakar et c’est pour lui aussi la quatrième fois qu’il monte sur la plus haute marche du podium.

 En 1997 Stéphane Peterhansel, au guidon d’une Yamaha XTZ850TRX, renoue avec la victoire pour cette édition spéciale du Dakar qui part de Dakar, va jusqu’à Agadès et revient à Dakar. L’édition suivante reprend un parcours plus classique  avec un départ de Paris et une arrivée à Dakar. Stéphane triomphe dans l’épreuve et devient le pilote le plus titré du Dakar avec six victoires. C’est de 3 heures 29 minutes qu’il devance Meoni, son dauphin.

En 1999 Perterhansel passe à l’automobile et termine 7e de son premier Dakar sur quatre roues (Nissan). L’année suivante il est deuxième avec une Mega (constructeur français), avant de remporter la catégorie production, au volant d’une Nissan Pathfinder du Team Dessoude en 2001. La même année, Stéphane est vainqueur du trophée Andros avec une Nissan et s’offre un nouveau titre de champion du Monde d’Enduro en catégorie moto 250 quatre temps.

Intégré dans l’équipe officielle Mitsubishi en 2002, Stéphane remporte en 2003 le rallye de Tunisie et le rallye de Dubaï. En 2004 c’est au Dakar qu’il s’impose, devenant avec Hubert Auriol les seuls pilotes à avoir gagné avec une moto et une auto.  Stéphane double la mise en 2005. En 2006 il perd la course sur une erreur de pilotage, mais remet les pendules à l’heure en remportant l’édition 2007.

Après le retrait de Mitsubishi du Dakar il rejoint le team BMW X-Raid avec lequel il abandonne en 2009 et finit 4e en 2010 et 2011.

Stéphane Peterhansel
Maya 2011

On retrouve Stéphane à l'Enduro IPONE Maya 2011 où il s'illustre en finissant premier, devant Damien Miquel et Serge Nuques  , tous trois sur des Yamaha YZ450F. En 2012, il termine 6e du Rallye de Sardaigne sur une Yamaha YZ250F Motorbike. Cette même année, il remporte son quatrième Dakar auto sur une Mini du team X-Raid, puis son 5e en 2013. Echouant à la deuxième place en 2014, il intègre l'équipe Peugeot et remporte de nouveau le plus difficile des rallyes en 2016 et 2017.

 

Voir aussi

Palmarès
Année Résultats
1979

Champion de France de skate-board

Champion d'Italie d'Enduro

1980

Champion d'Italie d'Enduro

1981

Champion du monde d'Enduro

1984

Champion de France d’Enduro

Champion d'Italie d'Enduro

1985

Champion de France d’Enduro

Champion d'Italie d'Enduro

1986
Champion de France d’Enduro

1987

Champion du Monde d’enduro ISDE
Champion de France d’Enduro
Vainqueur du Trèfle Lozérien
1988

Champion du Monde d’enduro ISDE
Vainqueur du Trèfle Lozérien

18e du Paris-Dakar

1989

Champion du Monde d’enduro ISDE
Champion de France d’Enduro
Vainqueur du Trèfle Lozérien

4e du Paris-Dakar

1990Vainqueur du Rallye de Tunisie
Vainqueur du Trèfle Lozérien
Vainqueur du Rallye de l’Atlas
1991Vainqueur du Paris-Dakar
Champion du Monde d’enduro ISDE
Champion de France d’Enduro
Vainqueur du Trèfle Lozérien
2e du Rallye des Pharaons
1992Vainqueur du Paris-Le Cap
Vainqueur du Paris - Pékin
1993

Vainqueur du Paris-Dakar
Champion de France d’Enduro
Vainqueur du Trèfle Lozérien

Vainqueur du Rallye des Pharaons

1994Champion du Monde d’enduro ISDE
Champion de France d’Enduro
Vainqueur du Trèfle Lozérien
Vainqueur du Rallye de Tunisie
1995Vainqueur du Rallye Paris-Grenade-Dakar
Champion du Monde d’enduro ISDE
Champion de France d’Enduro
Vainqueur du Trèfle Lozérien
1996Champion de France d’Enduro
Vainqueur de la Corsica - Sardaigne
Vainqueur du Désert Challenge Dubaï
1997Vainqueur du Paris-Dakar
Champion du Monde d’enduro ISDE
Champion de France d’Enduro
Vainqueur du Trèfle Lozérien
1998Vainqueur du Paris-Dakar
1999

Vice-champion de France d’Enduro
7e du Dakar Auto

Vainqueur de la montée de l'Olympe moto.

2000

Vice-champion de France d’Enduro
2e du Dakar Auto

Vainqueur de la Grappe de Cyrano

2001

Champion du monde d’Enduro 250 cm3 4-temps
Vainqueur de la Grappe de Cyrano
12e du Dakar Auto

2002

Vainqueur du rallye de Tunisie

Vainqueur du rallye de Dubaï

20033e du Dakar auto
2004Vainqueur du Dakar Auto
2005Vainqueur du Dakar Auto

2006
4e du Dakar Auto
2007 Vainqueur du Dakar Auto
20104e du Dakar Auto
2011

4e du Dakar Auto

Vainqueur de l'Enduro IPONE Maya

2012

Vainqueur du Dakar Auto

6e du Rallye de Sardaigne

2013

Vainqueur du Dakar Auto

2014

2e du Dakar Auto

2015Vainqueur du China Grand Rally
2016Vainqueur du Dakar Auto
2017Vainqueur du Dakar Auto

 

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

TT600 (1983) TT600 (1983) TT600 (1983) WR450F Rally (2018)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…