Compétitions vitesse

Une saison MotoGP passionnante (2015)

Jorge Lorenzo, Hiroyuki Yanagi (President, Yamaha Motor Co., Ltd.) et Valentino Rossi célèbrent la saison MotoGP 2015.

La catégorie MotoGP, catégorie reine des courses de vitesse est toujours très disputée. Les pilotes les plus talentueux et les motos les plus abouties y sont présents. Cette cuvée 2015 va proposer des bagarres acharnées, une course au titre intense jusqu’à la finale à Valence et de nombreux rebondissements. Les trois acteurs principaux de cette saison seront Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1 - Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube), Jorge Lorenzo (Yamaha YZR-M1 - Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) et enfin Marc Marquez (Honda Racing Corporation).

Revenons au début de la saison pour faire une rapide présentation des forces en présence. Valentino Rossi, véritable légende du MotoGP après 20 saisons au plus haut niveau, 9 fois Champion du monde, a toujours à cœur du haut de ses 36 ans, de prouver à tout le monde qu’il possède encore un talent indéniable et souhaite aller chercher un dixième titre historique.

Jorge Lorenzo, majorquin de 28 ans, rêve quant à lui d’un cinquième titre mondial qui lui permettrait de renouer avec la victoire après une dernière couronne qui date déjà de 2012.

Marc Marquez, enfin, illustration vivante d’une jeune génération qui monte, possède un talent hors du commun au guidon d’une moto, ce qui lui a permis de décrocher 4 titres mondiaux. Ce dernier a pour objectif de décrocher une cinquième couronne, qui serait alors sa troisième de rang en catégorie MotoGP.

Dès le début des hostilités au Qatar le 29 mars, Rossi, pourtant sixième sur la grille, donne le ton en s’imposant devant les pilotes Ducati (Dovizioso et Iannone). L’Italien ayant quelques soucis techniques durant les qualifications de la veille déclara d’ailleurs : « C’était certainement l’une des plus belles courses de ma carrière, compte tenu de là où nous étions hier ». Lorenzo quant à lui termine quatrième, juste devant Marc Marquez.

Deux semaines plus tard aux Etats-Unis, Marquez se rattrape en remportant la course alors que Jorge Lorenzo doit se contenter encore une fois de la quatrième place, sur les talons de Valentino Rossi. Après deux week-ends d’épreuves, l’écart au classement général est de 15 points en faveur du "Doctor" par rapport à Lorenzo. Ce fossé va d’avantage se creuser entre les deux hommes de tête puisque Rossi ira jusqu’à posséder 29 points d’avance sur son poursuivant après le Grand Prix d’Argentine où l’Italien s’imposera.

Dès lors, l’écart de points qui sépare ces deux protagonistes va suivre un véritable parcours de montagnes russes. Marc Marquez, victime d’une chute en Argentine, se fera distancer par les deux pilotes Yamaha au championnat. Cependant, même si ce dernier ne sera plus en mesure de les inquiéter pour le titre, il viendra troubler le duel Rossi/Lorenzo sur de nombreuses courses.

Rossi va perdre des points sur toutes les courses suivantes et n’aura plus qu’un point d’avance au soir du Grand Prix de Catalogne. Même si l’on pourrait penser à ce moment-là que la situation va se retourner en faveur de Lorenzo, c’est sans compter sur la force psychologique du vétéran du MotoGP qui va reprendre de l’avance après le Grand Prix d’Assen. Aux Pays-Bas, l’italien réalise un des plus beaux week-ends de sa carrière en décrochant la pole-position qui lui échappait depuis quelques années. Le lendemain, au terme d’une bataille mémorable avec Marc Marquez, Valentino Rossi remporte la course et repart avec 10 points d’avance au classement général sur son coéquipier.

Alors que Marc Marquez fait les frais de sa fougue en chutant trois fois en cinq courses, Lorenzo et Rossi voient leur écart évoluer sans cesse, si bien que les deux pilotes se retrouvent à égalité de points après le Grand Prix de République Tchèque. Tout est à refaire, les deux pilotes vont devoir donner le meilleur d’eux-mêmes sur chacune des sept dernières courses pour espérer décrocher le titre tant convoité.

Le 13 Septembre à Misano, Lorenzo chute à cause d’un mauvais choix de pneus sur une piste humide mais séchante. A ce moment-là, Rossi n’a plus qu’à terminer la course pour voir son avance croître. C’est chose faite, l’Italien compte 23 points de plus que Jorge Lorenzo.

L’écart va petit à petit s’amincir jusqu’à Sepang qui marque un gros tournant dans la saison. En effet, Valentino Rossi accuse, depuis quelques courses, Marc Marquez d’aider son compatriote Jorge Lorenzo à récupérer des points en le gênant. Après une conférence de presse très tendue, Marc Marquez et Valentino vont se livrer un mano à mano d’une intensité jamais vue auparavant. Ce duel se finira par un accrochage rugueux entre les deux pilotes où l’officiel Honda ira à terre.

Immédiatement, la direction de course sanctionne Valentino Rossi : le pilote Yamaha qui ne compte plus que 7 points d’avance sur son coéquipier, devra s’élancer de la dernière place deux semaines plus tard lors de la finale du championnat à Valence.  

Jorge Lorenzo réalise la pole lors des séances qualificatives et s’imposera facilement en menant absolument toute la course. Valentino Rossi de son côté, remonte de la dernière à la 4e position. Il hérite alors de son cinquième titre de vice-champion du monde. Jorge Lorenzo décroche donc son cinquième titre de champion du monde.

Au-delà de la victoire personnelle, c’est une victoire d’équipe qui permettra à Yamaha de décrocher les trois titres MotoGP cette année, à savoir, le titre de Champion du Monde pilote, constructeur et équipe.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Valentino Rossi - GP d'Australie 2017 YZR-M1 Valentino Rossi (2017) YZR-M1 Valentino Rossi (2017)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…