Les pilotes

William "Bill" Ivy

William David « Bill »Ivy (27 août 1942 – 12 juillet 1969) était un pilote britannique de Grand Prix moto originaire de Maidstone, au Royaume-Uni. Champion du monde 125 en 1967 sur Yamaha, plusieurs fois Champion d’Angleterre et vainqueur de vingt-et-un grands Prix, Ivy fait parti des légendes du Continental Circus. Il décédera lors du Grand Prix d’Allemagne de l’Est au Sachsenring suite à une terrible chute.

Les études ne sont pas le fort de Bill, qui préfère les quitter pour un travail de mécanicien moto. Vers l’âge de seize ans, il s’intéresse aux courses motos et à dix-sept, participe officiellement à sa première compétition sur le circuit de Brands  Hatch. Bill Ivy, 1m57 et 50 kg, hérite du surnom de « Little » Bill. Doué pour le pilotage Bill mais dôté d'un caractère soupe au lait, le Britannique s'avère un bagarreur dans la vie comme sur la piste.

Bill Ivy débute en Grand Prix en 1962 avec un Itom 50 et s’essaye aussi à la 125 avec une Bultaco. Faute de motos compétitives, les résultats ne sont pas probants. Champion d’Angleterre 125 en 1963 au guidon d’une Honda, il tente l’année suivante l’aventure avec une 350 AJS et une 500 Matchless. Remarqué par Yamaha, Bill Ivy, au casque orné d’une feuille de lierre (Ivy en anglais), se voit confier des motos  125 et 250 pour la saison 1965. Septième en 125 au Tourist Trophy, il est quatrième à Assen et à Suzuka. Treizième du classement mondial 125 et seizième en 250, Bill Ivy est incorporé à l’équipe officielle Yamaha de 1966.

Au guidon des machines d’usine Ivy remporte quatre GP 125, mais n’arrive pas à s’imposer en 250. Vice champion du monde 125, il n’est que seizième en 250. Comme évoqué plus haut, Bill est un teigneux et en 1967 il remet les pendules à l’heure en remportant le championnat 125 au guidon de sa RA31A et  en terminant troisième en 250 avec une RD05A. Huit victoires en 125 et  deux en 250 viennent étoffer son palmarès.

Bill Ivy (1968)
'Little' Bill en 1968.

La saison 1968, reste comme celle de la domination de Yamaha en 125 et en 250, mais aussi comme celle de « la désobéissance » de Phil Read. En effet Ivy et Read dominent les débats dans les deux catégories 125 et 250 et pour éviter une lutte fratricide entre les deux hommes, Yamaha distribue les titres. Ivy sera le champion en 250, sur une RD05A, et Read  en 125 avec la RA31A. Mais voilà : Yamaha a annoncé son retrait de la compétition pour 1969, suite à une évolution du règlement qui limite le nombre de cylindres selon les catégories. Read, titré en 125, ne respecte en rien le pacte fait, au contraire de Bill Ivy. Read  joue son va tout, bat Ivy par trois fois lors des quatre derniers GP et remporte une nouvelle couronne mondiale, devant un Bill « little » Ivy quelque peu amer.

L'année suivante, la firme tchèque Jawa propose à Bill Ivy, l’homme au casque orné d’une feuille de lierre (ivy en anglais), de piloter sa 350 quatre cylindres deux temps type 673. La moto est suffisamment puissante pour rivaliser avec la MV-Agusta de Giacomo Agostini, mais sa fiabilité est incertaine. Ivy termine deuxième à Assen et à Hockenheim derrière Ago. Malheureusement, si le début de saison se montre très prometteur, la suite en sera dramatique.

 

Phil Read et Bill Ivy  (1968)
Phil Read et Bill Ivy en 1968

Les casses moteurs sont omniprésentes et, lors d’un nouveau serrage, pendant les essais du Grand Prix d’Allemagne de l’Est au Sachsenring, Bill Ivy est projeté violemment contre le mur qui borde la piste. Selon des témoins, Bill était en train d'ajuster son casque ou ses lunettes et n'aurait ainsi pu débrayer pour parer au blocage de la roue arrière. Projeté sans casque contre un muret, il est gravement atteint à la tête et décéde trois heures plus tard à l'hôpital. Ce sont vingt-et-une victoires en GP, plusieurs titres de Champion d’Angleterre et un magnifique titre de Champion du Monde 125 que "Little" William "Bill" Ivy emporte avec lui ce fatal 12 juillet 1969. Le décès de « Little Bill » provoquera une vive émotion du fait de sa jeunesse et de son charisme.

 

Bill « Little » Ivy (1942  - 1969)

Pays : Angleterre

Champion du Monde 125 en 1967

- 42 podiums,

- 21 victoires  (14 en 125 et 7 en 250)

- 15 deuxième places

- 6 fois troisième

 

Palmarès avec Yamaha
Année Résultats
 1965 

3e     Suzuka

4e     Assen

4e     Suzuka

250   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

1966

1er    Montjuich

1er    Assen

1er    Isle de Man

1er    Fisco

2e     Fisco

3e     Sachsenring

3e     Brno

3e     Monza

3e     Hockenheim

6e     Spa

125 Yamaha

125 Yamaha

125 Yamaha

125 Yamaha

350   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

1967

1er    Montjuich

1er    Clermont-Ferrand

1er    Clermont-Ferrand

1er    Sachsenring

1er    Brno

1er    Monza

1er    Belfast

1er    Mosport

1er    Fisco

1er    Spa

2e     Assen

2e     Assen

2e     Imatra

2e     Imatra

2e     Sachsenring

2e     Brno

2e     Monza

3e     Belfast

6e     Fisco

125   Yamaha

125   Yamaha

250   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

250   Yamaha

125   Yamaha

250   Yamaha

125   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

1968

1er    Belfast

1er    Monza

1er    Nürburgring Sud

1er    Isle de Man

1er    Assen

1er    Sachsenring

1er    Belfast

2e     Isle de Man

2e     Sachsenring

2e     Imatra

2e     Brno

2e     Monza

125   Yamaha

125   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

125   Yamaha

250   Yamaha

250   Yamaha

1969

2e     Hockenheim

2e     Assen

350   Jawa

350   Jawa

<!--[if gte mso 9]>

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Valentino Rossi - GP d'Australie 2017

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…