Compétition Tout-terrain

WR450F 2-Trac (2004)

La WR450F 2-Trac est commercialisée en 2004, après une vingtaine d'années de recherches effectuées par Yamaha.

C'est en 2002, pour sa première participation à un rallye raid, que l’enduriste David Frétigné s’impose au classement général du Rallye du Maroc au guidon de WR 450F 2-Trac. Il fait étalage de son talent mais aussi des qualités de cette Yamaha prototype. Ce résultat vient récompenser près de vingt années de recherche dans le développement d’un système deux roues motrices. 

Celui-ci débute en 1985 en coopération avec Öhlins Racing AB, les deux entreprises ayant testé et évalué bon nombre de systèmes mécaniques et hydrauliques. Il faut cependant attendre 1998 pour qu'une Yamaha prototype sur base d'YZ250 et reprenant cette technologie soit dévoilée au public. L’année suivante, les pilotes du team YAMAHA-Belgarda, Antonio Colombo et Angelo Signorelli, pilotent une TT600R deux roues Motrices lors du UAE Desert Challenge. En 2001, Jean-Claude Olivier, Président de YMF, utilise une WR426F '2x2' et décroche la 5e place au rallye du Shamrock. Puis, en 2002, c'est au tour de David Frétigné de faire sensation en remportant ce rallye, tandis que JCO termine second au classement général, tous deux sur des WR426F deux roues motrices.

Le système breveté 2-Trac utilise une pompe hydraulique située au-dessus de la boîte de vitesse, actionnée par une chaîne en bain d’huile prise sur le pignon de sortie de boîte. Il se compose d’une pompe reliée par des flexibles à un moteur hydraulique situé dans le moyeu de la roue avant, le tout en circuit fermé et équipé d’un système de filtration. La pression hydraulique transmise au moteur de roue avant est proportionnelle au patinage de la roue arrière : plus la roue arrière perd de la motricité, plus le système hydraulique compense en augmentant la traction transmise à la roue avant. La répartition de la puissance entre la roue avant et la roue arrière est variable afin d’optimiser la motricité du véhicule. La roue avant ne peut jamais tourner plus vite que la roue arrière, et la puissance transmise à la roue avant n’est jamais supérieure à celle utilisée pour la propulsion. Ce système autorégulé permet également, selon les conditions de roulage, que la puissance hydraulique transmise à la roue avant soit réduite afin que la roue arrière « récupère » toute sa traction. 

En conditions normales, aucune puissance n’est transmise à la roue avant. En revanche, si la poignée des gaz est sollicitée brusquement et que la roue arrière commence à perdre de la motricité, l’augmentation soudaine de la vitesse de rotation de la pompe augmente la pression hydraulique du système et de ce fait une large partie de la puissance moteur est transmise à la roue avant. Si le coefficient de patinage de la roue arrière continue d’augmenter, la puissance dirigée vers la roue avant augmente également. La proportion de la puissance moteur fournie à la roue avant est alors contrôlée à la fois par l’ouverture des gaz et par le niveau d’adhérence de la roue arrière.

Le franchissement des dunes dans le sable mou est particulièrement facilité. Jean-Claude Oliver commente ainsi son utilisation : « On s’habitue très vite à ne plus contre-braquer comme avec une moto standard et le pilotage est très naturel. Côté freinage aussi, la WR450F 2TRAC est épatante ! Le freinage est plus sûr et plus facile : on freine moins en courbe, mais plus fort et plus tard avant le virage. C’est un bon compromis qui satisfera aussi bien les pilotes confirmés que les néophytes." A noter que la WR 450 F 2-Trac, avec son système  de transmission hydraulique, n'accuse que 8 kilos supplémentaires par rapport à une version standard.

Une série limitée de la Yamaha WR450F 2-Trac sera commercialisée en 2004, principalement à l'attention des compétiteurs de rallyes raids. Il s'agit encore à ce jour de l'unique moto disposant d’un système 2 roues motrices produite en série.

Caractéristiques
Moteur monocylindre 4 temps, refroidi par eau, 2 ACT, 5 soupapes
Cylindrée 449 cm3
Puissance42 ch
Alimentationcarburateur
Cadresimple berceau tubulaire
Suspension avant sourche inversée à cartouche, ø 46 mm
Suspension arrièremono amortisseur
Frein avantsimple disque, ø 250 mm
Frein arrièresimple disque, ø 245 mm

 

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Loïc Larrieu (2016)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…