Série Route

XS1 (1970)

XS-1 présentée en 1970 au Salon de Paris.

La XS650 née en 1968, est à la fois la première moto quatre-temps et la première grosse cylindrée créée par Yamaha, ce qui constitue en soit une petite révolution pour la marque.  Si son moteur semble s'inspirer des fameux "vertical twin" anglais, il est de fait très avancé technologiquement, au point de faire de cette moto la plus performante de sa catégorie. La XS650 va connaître une longue et belle carrière puisqu'elle sera produite sous de nombreuses versions jusqu'en 1985, à plus de 250 000 unités diffusées à travers le monde.

Alors que la marque aux trois diapasons n'a jusqu'alors construit que des machines à moteur deux-temps, elle décide de s'investir dans un nouveau secteur : celui des routières quatre-temps de grosse cylindrée. Pour ce faire, Yamaha part des travaux déjà effectués par la marque japonaise Hosk, rachetée par son compatriote Showa en 1959, entreprise elle-même absorbée par Yamaha un an plus tard.

Le bicylindre d'inspiration anglaise (forme du bas moteur, sélecteur à droite) tout d'abord lancé par Hosk, va profiter de la collaboration entre Yamaha et Toyota pour parvenir à un niveau de technicité très élevé. En effet, il hérite les côtes d'alésage x course du six-cylindres équipant le coupé 2000 GT et bénéficie d'une distribution par arbre à cames en tête sur quatre roulements. L'alimentation est assurée par deux carburateurs à dépression et, contrairement aux machines anglaises, d'une lubrification par carter humide.

Elle reçoit un bloc moteur-boîte et les carters qui s'ouvrent selon un plan de joint horizontal facilitent la maintenance. Ce moteur de type super-carré et non pas un longue-course, se montre à la fois vivant et fiable. Il sera d'ailleurs utilisé en compétition dans le championnat américain de Dirt Track par Kenny Roberts. Certains compétiteurs en side-car cross l'ont également adopté.

En France, la machine est présentée à l'occasion du Rallye des Chamois 1969 qui se tient à Val d'Isère, puis au salon de Paris 1970, mais il faut attendre mai 1971 pour voir arriver en concessions la XS1. Dès janvier 1971, le modèle XS2 qui succède présente des progrès non négligeables : frein à disque avant avec étrier double piston, nouvelles suspensions dont une fourche de type Ceriani, démarreur électrique...

La salon de Paris 1974 donne sa première exposition à la XS650 type 447. Sa tenue de route se trouve grandement améliorée par un cadre rigidifié et un bras oscillant rallongé. Le démarreur électrique évolue, tout comme le tableau de bord. A noter qu'un second disque fait son apparition à l'avant.

En 1977, le freinage progresse encore (double disque à étriers flottants simple-piston), tout comme la suspension avant (diamètre de fourche augmenté).

A partir de juillet 1978, Yamaha Motor France importe la 650 "Special", une machine qui avec son style "chopper" n'était pourtant destinée qu'au marché américain. Elle est dotée d’un grand guidon, de jantes à bâtons, de pots type mégaphone et d’une fourche réglable. Le public français  accueille favorablement cette moto en 1979 et 1980, puis disparaît du catalogue fin 1982. La production de la XS650 prendra fin en 1985, mais on pourra la trouver aux Etats-Unis en concessions jusqu'en 1987.

 

Caracteristiques XS1
Moteur bicylindre vertical calé à 360°, simple ACT, refroidi par air
Cylindrée 653,84 cm3
Alésage x course75 x 74 mm
Puissance 53 ch à 7 000 tr/mn
Alimentation2 carburateurs Mikuni à dépression 30,6 mm
Allumagebatterie/bobine
Transmission primairepignons
Embrayagemultidisques à bain d'huile
Boîte de vitesse5 rapports
Transmission secondairepar chaîne
Cadredouble-berceau tubulaire en acier
Freins AV/ARtambour / tambour
Pneumatique AV/AR3,50 x 19 / 4,00 x 18
Poids à sec185 kg



Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

SCR950 (2017) SCR950 (2017)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…