Série Route

XS1100 (1978)

La XS1100, première quatre-cylindres quatre-temps de Yamaha, innove également par son style.

La XS1100 est la première grande routière d’une cylindrée excédant 1 000 cm3 conçue par Yamaha. Elle possède des performances exceptionnelles pour l’époque car elle affiche une vitesse de pointe de 210 km/h en version de base et de 230 km/h en version carénée, un accessoire disponible en option au catalogue du constructeur. Ces performances sont possibles grâce à un quatre-cylindres en ligne calé à 180°, qui développe 95 chevaux à 8 000 tr/min. Elle présente aussi une sophistication technique de pointe avec par exemple son allumage électronique et sa fourche réglable, tandis que son style esthétique détonne (gros réservoir et phare rectangulaire). Malgré son poids élevé et une transmission finale par arbre qui ne favorise pas la sportivité, elle est classée comme moto de tourisme à caractère sport, grâce à un coup de maître réalisé par l'importateur Yamaha en France. En effet, lors de la présentation à la presse spécialisée près de Dakar, en décembre 1977, Jean-Claude Olivier effectue à son guidon quelques splendides wheelings devant un parterre de journalistes médusés. Les flashs crépitent et les photographies font le tour du monde… La promotion de la XS100 est lancée.

La XS1100 est initialement disponible en bordeaux ou gris, avec des filets dorés. L'année suivante, elle devient noire avec des filets dorés ou bicolore bordeaux/blanc et bleu foncé/blanc. Pour 1979, une série limitée de 1.1 Martini voit le jour (500 unités seront disponibles). Cette machine dispose d'un carénage intégral étudié en soufflerie, avec deux phares longue portée Cibié. Il se pare des couleurs de la marque d'alcool italienne, sponsor de Yamaha et Mike Hailwood au sein du Martini Racing Team, bien que la décoration ne porte nulle part l'inscription Martini. Le designer anglais John Mockett, spécialement mandaté par le bureau de recherche et développement de Yamaha à Amsterdam, a travaillé à sa conception tandis que l'usine LCP (Composite Luminate Products) de Durrington s'est chargé de sa fabrication. Il est scindé en deux parties, la bulle et les protèges-mains sont solidaires du guidon et sont mobiles, tandis que le reste est fixé au cadre, et pèse 14 kg.

En 1981, une version plus sportive vient étoffer la gamme : XS 1100 S. Elle adopte un carénage tête de fourche avec un phare rond, des jantes avec un dessin différent, un allumage électronique et un réservoir de 15 litres. L'essentiel de éléments chromés sont supprimés et l'ensemble des éléments reçoit un traitement noir. Les disques de frein avant sont percés et les combinés amortisseurs arrière sont réglables. Ces modifications ne sont pas suffisantes pour tous et c'est ainsi que les préparateurs Audemar, concessionnaires de Toulon, créent une version turbo. Ce système fabriqué aux Etats-Unis permettait alors à la XS1100 d'afficher 140 voire 180 ch en fonction du réglage de la soupape de sécurité.

 

Voir aussi



Caractéristiques

Moteur 4-cylindres 4-temps double ACT, refroidi par air et radiateur d'huile
Cylindrée 1 102 cm3
Alésage x course71,2 x 68,8 mm
Taux de compression9,2 à 1
Puissance maxi
95 ch à 8 000 tr/min
Couple maxi9,2 mkg à 6 500 tr/min
Allumagebatterie - bobine
Alimentation4 carburateurs Mikuni de 34 mm
Boîte de vitesse5 rapports
Transmission finalepar cardan
DémarrageKick et démarreur électrique
Cadredouble berceau tubulaire
Suspension avantfourche télescopique hydraulique, diam. 38 mm, déb. 167 mm
Suspension arrièrebras oscillant et 2 amortisseurs , déb. 101 mm 
Frein avantdouble disque, diam. 298 mm
Frein arrièresimple disque, diam. 298 mm
Longueur totale2 260 mm
Largeur totale755 mm
Hauteur totale1 145 mm
Empattement1 545 mm
Garde au sol150 mm
Pneu avant3.50-19-4PR
Pneu arrière4.50-17-4PR
Réservoir d'essence24 litres
Réservoir d'huile4,2 litres
Poids à sec
255 kg
Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…