Série Tout-terrain

XT500 1E6 (1976)

La XT 500 est présentée aux Etats-Unis lors d'une convention des concessionnaires en septembre 1975.

Après plusieurs années de développement (voir XT500 : la genèse), Yamaha dévoile la XT500 au salon de Las Vegas en 1975. Spécifiquement étudiée pour le marché américain et les nombreux amateurs de trails de ce pays, elle rencontre immédiatement le succès grâce à sa polyvalence. De plus avec sa motorisation quatre temps, la XT passe plus facilement les contrôles d’homologation draconiens en place dans le pays. Elle est jugée plus écologique qu’une moto deux temps, ce qui contribue aussi à son succès. En France, les premiers modèles vendus en mars 1976 sont des versions américaines mises en conformité avec notre législation, sous le type 1E6. Ces cinq cents premiers exemplaires trouvent preneurs en trois mois et demi. Ce qui fait le succès de la XT, c’est son moteur monocylindre quatre temps au caractère affirmé. La puissance de 32 chevaux qu’il délivre est respectable pour un monocylindre, mais c’est surtout son couple de 4,1 kg/m à 5 500 tr/min qui impressionne. De plus son démarrage par kick demande, malgré l’aide du lève soupape, une certaine « vigueur » et rapidement lui crée une réputation de « moto d’homme », virile.

La XT s'illustrera dans les rallyes africains, notamment le Paris-Dakar avec les deux victoires de Cyril Neveu en 1979 et 1980. En 1981, elle connaît également son moment de gloire au cinéma dans 'Rien que pour vos yeux'. Elle fait alors parti des véhicules qui s’illustrent dans une des fameuses poursuites qui sont le lot de tout bon "James Bond". Cette machine, produite jusqu'en 1989, va engendrer une lignée d'XT (550-600-660) qui subsiste encore aujourd'hui. En 2006, le fameux pilote auto-moto Hubert Auriol, créé la ‘Légende des Héros’, un rallye réservée aux XT500 et dont les concurrents partent du Trocadéro pour finir sur les rives du Lac Rose au Sénégal, dans le but de renouer avec l’esprit des premiers Dakar. Trente cinq ans après sa première apparition, le gromono possède bon nombre de fans et de clubs, tel que le XT Club Parisien.

Caractéristiques
Moteur monocylindre 4-temps, simple ACT
Cylindrée 499 cm3
Alésage x Course87 x 84 mm
Taux de compression9,0 à 1
Puissance 32 ch à 6 500 tr/min
Couple4,1 kgm à 5 500 tr/min
Alimentationcarburateur de 34 mm
Transmission5 rapports
Transmission secondairepar chaîne
Démarragepar kick
Cadresimple berceau tubulaire en acier
Suspension avantfourche télescopique hydraulique
Suspension arrièrebras oscillant, 2 amortisseurs
Frein avanttambour simple came
Frein arrièretambour simple came
Longueur hors-tout2 175 mm
Largeur hors-tout875 mm
Hauteur hors-tout1 180 mm
Empattement1 425 mm
Garde au sol215 mm
Pneu avant3.00-21-4PR
Pneu arrière4.00-18-4PR
Réservoir d'essence
8,8 litres
Réservoir d'huile2,2 litres
Poids 139 kg

 

 

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

TT500 (1980) TT500C (1976)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…