Évènements Yamaha

Yamaha anime les Wheels & Waves (2018)

Yamaha s’est investi dans l’un des évènements moto les plus cool du moment. Avec six projets XSR700 Yard Built imaginés sur le thème Back to the Future et l’implication de partenaires de talent, le Wheels & Waves 2018 fut un succès. Placés sous le signe Back to the Future, six projets internationaux mettaient en valeur la XSR700 sous des formes bien différentes. Le modèle Sport Heritage, particulièrement connu pour sa flexibilité et les possibilités de personnalisation qu’il offre, se prêtait volontiers au jeu du rétro-futurisme.

Le collectif féminin italien Miss Biker présentait une XSR700 évoquant une maquette de bateau japonais du constructeur Yamato. La création était menée en partenariat avec Rice Eater Garage et se démarquait par sa peinture rouge et blanche, sa selle en cuir fait main, son échappement Virex Craft et ses accessoires Motorcycle Storehouse, Free Spirits et Rizoma.

Ton Up Garage venait du Portugal avec la Outrun, hommage aux fameuses arcades des années 80. Des courbes à la serpe, des couleurs vives, un style sans forfaiture qui rappelle les voitures rapides de ces années-là… Ce style devait sans doute parler à de nombreux gamers. La XSR700 s’habillait aussi d’une coque, d’un garde-boue avant et de jantes, le tout en aluminium, d’un échappement Ton Up Garage, d’une paire de guidons bracelets, de leviers ITR et pneus slicks.

Le French Atelier se distinguait également avec une version rétro de la XSR700, The Bull Noir. Une métamorphose rendue possible grâce à un cadre modifié, fourche raccourcie, feux à LED, écran à LCD remplaçant les rétroviseurs, réservoir cubique et flasque de roues en plexiglas… Cette Yard Built n’est ni plus ni moins que la sœur aînée de la Little Bull Noir, réalisée sur base de TT-R110.

L’Espagnol Russell Motorcycles reprenait les couleurs Gauloise de 1989 pour habiller sa XSR700, la Resilience. Les anciennes équipes d'endurance n’inspiraient pas seulement par leurs teintes le préparateur ibérique : la XSR700 était dessinée pour faire honneur à la vitesse et au style que les teams sportifs recherchaient alors. La machine adoptait une robuste coque arrière, des caches latéraux et un nouvel habillage fait main, un réservoir complètement modifié, des pneus et un échappement typés course.

Yamaha Klein quittait l’Allemagne pour présenter une XSR700 Bantam Racer. Leur réalisation arborait un coloris vert argenté Citroën, de nouvelles roues, une fourche inversée, une coque arrière, des demi-guidons et un système d’embrayage différent.

Les Pays-Bas n’étaient pas en reste grâce à Ironwood Motorcycles. Leur XSR700 baptisée Chronos Joyride mélange habilement des courbes classiques à des éléments modernes. Leur création s’organise autour d’un habillage en aluminium, d’une selle minimaliste, d’une fourche inversée Motogadget Scope et d’une peinture sombre similaire à celle de la vintage Lamborghini « Aventador ».


Le Deus Swank Rally fut l’événement parfait pour célébrer un partenariat technique d’une durée de deux ans entre Yamaha et Deus Ex Machina. Pluie, boue, engins atypiques et bonne humeur : il n’en fallait pas plus faire de cet événement sportif l’un des plus amusants rendez-vous du week-end. Alexandre Kowalski, Directeur Compétition des équipes officielles Yamaha Rally et Enduro, pilotait pour l’occasion la Yamaha Yard Built Deus Ex Machina XSR900 Swank Rally. Sur les hauteurs des collines, les machines Yard Built se confrontaient avec des homologues de marques concurrentes lors des sprints Punk’s Peak et des courses El Rollo sur anneau en terre.

Ton Up Garage s’imposait dans la catégorie XSR700 de la Punk’s Peak avec la OutRun et Marco Belli se faisait remarquer au guidon d’une Yamaha SR400 sur la Rollo Race. Le Art Ride permettait à Yamaha et à Dab Motors de révéler leur ultra-futuriste projet, la XSR900 ALTER, une Yard Built sans équivalente. Usant de techniques de pointe pour la conception et d’un savoir-faire hors pair, le préparateur basé à Biarritz produisait une machine semblant téléportée du XXIIe siècle.
Au cours de l'été 2018, la plupart de ces machines seront davantage détaillées par Yamaha, afin de mieux satisfaire la curiosité des amateurs de belles mécaniques atypiques.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Ténéré 700 (2019) Ténéré 700 (2019) Ténéré 700 (2019) Ténéré 700 (2019)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…