Évènements Yamaha

YDIS (1982)

Appliqué en série à partir de 1982, le système YDIS apporte plus de souplesse, de puissance, et diminue la consommation.

Etudié principalement pour les monocylindres 4-temps 4 soupapes , le système YDIS d’alimentation couplé résout le problème d’une carburation pauvre à bas régime et permet une accélération plus souple sur toute sa plage d’utilisation et diminue la consommation. Le Yamaha Duo Intake System apparaît pour la première fois en 1982 sur la XT400 commercialisée au Japon et sur la XT550 destinée à l’exportation. Il associe deux carburateurs, un premier dont la levée du boisseau est directement commandée par le câble de la poignée de gaz, et un second de type BS, à dépression.

Ces deux unités fonctionnent comme un ensemble à double-corps. De 0 à 50% de l’ouverture complète des gaz, le premier carburateur débite un mélange air/essence précis. La vitesse de l’air qui traverse le venturi est augmentée, ce qui optimise le dosage et améliore la réponse à l’accélération. Le Yamaha Duo Intake System autorise également une meilleure combustion. De la moitié à l’ouverture complète des gaz, le second carburateur entre en fonction, permettant au moteur de recevoir un mélange plus important à hauts régimes. Lorsque la commande des gaz est à fond, les deux venturis sont à pleine ouverture : on obtient alors une augmentation de près de 20% du diamètre total de passage des gaz par rapport à une alimentation classique par un seul carburateur. Ayant fait ses preuves sur les XT400 et XT550, l’YDIS trouvera plus tard sa place sur les XT350, XT600K, XT600E et XTZ660 Ténéré.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

SR500 (1995) SR500 (1988)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…