Série Route

YZF-R1 (2012)

L'YZF-R1 s'équipe du Traction Control System à six positions pour 2012.

En 2012, l'hypersport YZF-R1 bénéficie de plusieurs innovations, ainsi que d’améliorations électroniques et aérodynamiques destinées à accroître ses performances et son contrôle.
Le millésime 2012 reçoit un système de contrôle de la motricité (le Traction Control System) à six positions, inspiré de la Yamaha YZR-M1 qui s’est illustrée en MotoGP. Dès 2011, ce type de TCS fut d'abord appliqué à la XT1200Z Super Ténéré. En cas de patinage de la roue arrière, il alerte l’unité de commande du moteur qui ajuste instantanément l’ouverture des gaz, le volume d’injection et le calage de l’allumage. Doté de 6 réglages et d’un mode "off", le TCS de la R1 peut être adapté à différents niveaux de conduite, ainsi qu’à de nombreuses surfaces et conditions climatiques.Comme en 2011, la R1 adopte un vilebrequin à plans croisés permettant un calage de l’allumage asynchrone (270º - 180º - 90º - 180º). Chaque piston et à chaque bielle peuvent se meuvoir individuellement et distinctement. Ce principe technique contribue à un couple plus élevé et plus homogène à bas ou mi-régimes et, de ce fait, à un réel avantage en agrément de conduite. Autre caractéristique, l’échappement produit une tonalité très spécifique.

La R1 2012 bénéficie d’une cartographie remaniée prenant en charge le contrôle électronique de l’ouverture des gaz YCC-T (Yamaha Chip Controlled Throttle), ainsi que le volume d’injection et les fonctions de calage de l’allumage. Les changements apportés à l’unité de commande du moteur améliorent le contrôle de bas à mi-régimes et les performances de réaccelération à bas régimes. D'inédits injecteurs à quatre diffuseurs allongent la liste des modifications. Quelques évolutions sont également à noter du côté de la partie-cycle et de l'habillage : les repose-pieds sont dotés de saillies antidérapantes, le nouveau T de fourche en aluminium moulé reflète le style des motos de MotoGP, les embouts de silencieux adoptent une forme hexagonale.

Afin de célébrer le 50ème Anniversaire de Yamaha en Grand Prix, la R1 est proposé dans un coloris exclusif qui rappelle la M1 de Ben Spies, vainqueur de l'épreuve MotoGP à l'Iveco TT Assen en 2011.

 

Voir aussi


Caractéristiques

Moteur
Quatre-cylindre, quatre temps, refroidissement liquide, double arbre à cames en tête, incliné vers l'avant, quatre soupapes
Cylindrée 998 cm3
Alésage x course
78,0 mm x 52,2 mm
Taux de compression
12,3 : 1
Puissance maxi106,2 ch (78,1 kW) à 10 000 tr/min (sans induction d'air)
Couple maxi 9,2 m.kgf (90,3 N.m) à 7 000 tr/min
Lubrification Carter humide
AdmissionInjection électronique
Embrayage A bain d'huile, multidisque à bain d'huile
Allumage TCI (digital)
Mise en route Démarreur électrique

Transmission

Prise constante, Six vitesses
Transmission finale Chaîne
Cadre Deltabox en aluminium
Suspension avant Fourche télescopique inversée, diam. 43 m, déb. 120 mm
Suspension arrière Monocross, déb. 120 mm
Frein avantDouble disque, diam. 310 mm
Frein arrièreSimple disque, diam. 220 mm
Pneu avant120/70 ZR17M/C (58W)
Pneu arrière190/55 ZR17M/C (75W)
Longueur hors tout 2 070 mm
Largeur hors tout 715 mm
Hauteur hors tout1 130 mm
Hauteur de selle835 mm
Empattement 1 415 mm
Garde au sol135 mm
Poids tous pleins faits206 kg
Réservoir d'essence18 litres
Réservoir d'huile3,7 litres
Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

YZF-R1 GYTR (2019) YZF-R1 Yamaha Factory Racing Team (2018) Centrale IMU (2015)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…