Évènements Yamaha

Le développement du custom

La Custom, une XS650 venue des Amériques...

Les origines des customs, ou disons des choppers, remontent à la fin des années 60, lorsque les rockers américains taillaient leurs machines en pièces et les remontaient sous une forme différente. Yamaha fut l’une des premières grandes marques à reprendre la mode du custom, au milieu des années 70. Aux États-Unis, le motard moyen, qui n’avait rien de commun avec les rockers, réalisa quel confort et quelle détente ces machines pouvaient procurer. La demande de motos à hauts guidons et selle basse augmenta régulièrement aux États-Unis.

La première moto de ce type chez Yamaha fut le XS650 Custom, importé en France en 1979. Le bicylindre en ligne avait un tempérament approprié et un couple fabuleux à bas régime. C’est ce que les riders de customs attendaient. La priorité n’était ni la vitesse, ni la puissance, mais un moteur coupleux et une position de conduite détendue. Ces éléments ont été déterminants dans le succès des customs jusqu’à aujourd’hui. Parallèlement au bicylindre XS650, Yamaha lança quelques motos trois et quatre cylindres. Ceux-ci ne réussirent jamais à égaler le succès du bicylindre.


Au début des années 80, Yamaha développa un bicylindre refroidi par air. Le XV1000, équipé d’un réservoir en goutte d’eau et d’une fourche avant plus longue, arriva sur le marché. Le bicylindre en V améliorait considérablement le caractère moteur de ce custom. La XV1000 Midnight Special, avec son châssis complètement noir, fut un événement marquant dans le développement du custom Yamaha et aida la mode du custom à passer des États-Unis vers l’Europe.


En 1988, le développement du custom connut une nouveau bond en avant. Le XV535 Virago ressemblait à une moto bien plus grosse et présentait toutes les caractéristiques dont les riders de customs avaient rêvé : réservoir en goutte d’eau, gros pneu arrière, éléments chromés tels que le pot d’échappement, carters, caches, etc... Il devint bientôt la moto universelle de catégorie moyenne, aussi bien pour les débutants que pour les riders qui cherchaient une moto abordable correspondant tout de même à leurs besoins. Un an plus tard, le XV1100 attira de nombreux clients d’un autre genre. Étant donné que les customs étaient parmi les meilleures ventes, ce segment de marché devint très compétitif.


En 1998, la marque aux trois diapasons lançait une nouvelle série de customs, avec le XVS650 Drag Star. Dix ans après le lancement du XV535, le nouveau bicylindre en V de 650 cm3 offrait encore plus d’impulsion et de caractère. Son design, tout en longueur et très bas, et ses nouvelles caractéristiques, faisait du Drag Star, la moto la plus vendue de sa catégorie. Un an plus tard, le XVS1100 arrivait à son tour, suivit par le XV1600 Wild Star, plus gros custom jamais produit par Yamaha . Equipé d’un bicylindre en V culbuté agencé pour raccourcir la longueur des énormes cylindres, il offre une puissance de traction dans les plus grands rapports. Une fois sorti de la ville, le rider peut apprécier le couple et l’impulsion du moteur dans le dernier rapport, pour pratiquement chaque régime de vitesse. Yamaha décida de proposer une large gamme d’accessoires comme le pare-brise, les sacoches latérales ou des éléments chromés.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

XV250 Virago (1989) XV1700 Road Star Warrior (2003) XVS1300A CFD (2014) XVS1300 Custom (2014)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…