Compétitions vitesse

Objectif Bol d’Or Classic 2021

En 2019, avec l’aide de Yamaha Motor Europe, le team Yam Endurance 65 engageait une FZR 1000 de 1990 préparée par Le Garage de Félix. Sauf que cette moto, restée quasiment d’origine, devait rapidement montrer ses limites. Comme le soutien de Yamaha se poursuivait aussi sur le Bol d’Or Classic 2020 dans le cadre des 65 ans de la marque, l'équipe a voulu pousser la préparation un peu plus loin. En discutant entre pilotes, Christophe Gaime et Zef Enault, la lumière jaillit : au printemps 2019, ce dernier avait roulé sur une YZF R3 préparée par le lycée Jacques Brel de Choisy-le Roi, dans le Val-de-Marne. Quelques coups de fils plus tard, par une belle matinée de novembre, Christophe rencontre des élèves motivés travaillant sous la houlette d’Arsia Ghodssi, leur professeur qui accepte tout de suite de s’occuper de la Yamaha FZR dans le cadre de l’année scolaire.

L’idée est à la fois simple et compliquée : tout en respectant le règlement, il faut alléger la FZR, la rendre plus maniable et évidemment faire en sorte qu’elle tienne mieux le “parquet“. Côté moteur, tout doit rester d’origine mais ça n’empêche pas de peaufiner les réglages.

Dans les grandes lignes, la fourche d’origine va être remplacée par un élément plus moderne prélevé sur une FZS 1000, une Yamaha sur laquelle on récupérera aussi les roues, beaucoup plus légères. De son côté, le professeur Arsia va commander des biellettes de suspension pour relever l’arrière de la moto qui, juste à présent, affichait une géométrie de chopper, ou presque. On commande aussi chez DEV moto un allumage électronique adapté à la suppression de la valve Exup puisqu’une ligne d’échappement plus légère va remplacer celle d’origine. Bref toute l’équipe ultra-motivé travaille dur, avec comme objectif un premier test sur le Circuit Carole, LA piste d’entraînement, fin mars ou début avril. Concernant le programme de courses, outre le BOC 2020, il est décidé de s’aligner aussi aux Trophées du Million de Magny-Cours, une endurance de 4 heures disputées en 2020 mai qui servira de banc d’essai.

Sauf que la suite est connue : mi-mars le confinement arrive, les établissements scolaires ferment et notre FZR reste enfermée dans le lycée, telle la Belle au bois dormant. Repoussé dans un premier temps, le Trophée du Million est finalement annulée, ce qui après tout nous laisse du temps pour aborder le Bol d’Or Classic.

Du coup, dès le confinement terminé, les pilotes sont à Carole avec la Yam n°65 qui va pouvoir montrer ce qu’elle a dans le ventre. Après quelques sessions de roulage, le verdict est sans appel, malgré un braquet inadapté et les réglages du moteur à affiner, la partie-cycle n’a plus rien à voir, la FZR est devenue maniable ! Certes, elle pèse encore son poids, mais dans l’enchaînement sinueux, la moto se balance d’un virage à l’autre sans trop d’efforts. Et ne parlons du freinage Beringer toujours au top !

Il va falloir d’autres séances d’essais pour affiner la carburation et puis il faut aussi monter notre nouveau carénage. Bref il y a encore du pain sur la planche et la route pour le podium du Castellet est encore longue. D’autant plus longue qu’au milieu du mois d’août, la nouvelle tombe : le Bol d’Or, et donc le Bol d’Or Classic est annulé à son tour…

En accord avec le Lycée Jacques Brel, il est décidé d’ouvrir le moteur pour une révision complète en attendant des jours meilleurs mais l’objectif reste le même, une bonne place au Bol d’Or Classic !

Texte Christophe Gaime

Photos Edouard Elias

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

A lire sur le même thème

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…