Compétitions vitesse

Côte d'Ivoire - Côte d'Azur 1977

Fin 1976, Sonauto Yamaha entend conquérir le rallye "Côte d'Ivoire-Côte d'Azur", communément appelé “Côte-Côte“ ou encore “Abidjan-Nice“. Pour cette course qui part le 29 décembre 1976, et se termine le 16 janvier 1977, l'importateur confie la préparation des motos engagées à Christian Maingret. Deux XT500 et deux DT400 passent entre les mains expertes du préparateur-maison et ressortent savamment modifiées.Les XT500 sont en réalité des TT500 au cadre plus léger et au moteur plus puissant de 2 chevaux, mais - soit 34 ch au total - mais qui consomment 1,5 litre de plus aux 100 km. Autre avantage de la TT par rapport à la XT : l’ensemble de l’échappement pèse cinq kilogrammes de moins. Le cadre, qui possède un angle de colonne un peu plus important que celui de la XT, a la partie arrière modifiée et renforcée pour intégrer un porte-bagages, support des sacoches recevant les deux "bidons" de 5 litres d’essence. Le réservoir d’une capacité de 25 litres est fabriqué sur la base d’un réservoir de XS500. Il autorise une autonomie d’environ 350 km. La fourche avant est celle de la TT et la suspension arrière est assurée par des éléments Koni. Selle sur mesure, circuit électrique simplifié, câbles de gaz doublés, filtres à essence spéciaux, guidon adapté au pilote... Et quelques autres modifications comme le montage de repose-pied arrière inexistant sur la TT sont réalisés. Ceux-ci permettent au pilote de changer de position en roulant. Les deux DT400 subissent elles aussi une préparation soignée et le plus spectaculaire en est sûrement l’énorme réservoir de 37 litres.

Au guidon de sa XT500, Gilles Comte s’impose en catégorie motos, deuxième du général derrière Briavoine / Oger au volant d'une Renault 12. Christian Rayer sur DT 400 termine deuxième dans sa classe devant sept autres XT500. Sur seize XT500 au départ, dix sont à l’arrivée : la légende de la XT dans les rallyes raids est en marche. C'est au cours de cette épreuve que Thierry Sabine se perdra en moto dans le désert de Libye, pendant trois jours. Sauvé des sables in extremis, il rentrera en France, subjugué par ces paysages, se promettant de faire partager cette découverte. Deux ans après naît le “Dakar“.

Classement motos : 1er G. Comte XT500 • 2e C. Rayer DT400 • 3e D. Martin XT500 • 4e U. Ommer XT500 • 5e B. Bertrand XT500 • 6e D. Sauvetre XT500 • 7e A. Bard XT500 • 8e C. Radoux XT500.

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

Africa Eco Race 2015

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…