Compétitions vitesse

Sarron gagne le GP500 d’Allemagne de l’Ouest (1985)

En 1985, Christian sarron gagne le GP500 d'Allemagne de l'Ouest pour sa troisième course dans la catégorie.

Après avoir remporté trois Grands Prix et le titre 250 avec Yamaha en 1984, Christian Sarron fait des débuts remarqués en 500 cm3 l'année suivante. Pour son premier GP500, à Kyalami en Afrique du Sud, le Français réalise le 3e temps des essais chrono, chute, se casse trois côtes, mais prend le départ et termine 6e. Dans l’épreuve qui suit sur le circuit espagnol de Jarama, il monte sur la troisième marche du podium. Arrive le GP d’Allemagne de l’Ouest qui se déroule à Hockenheim, un 19 mai 1985, « un circuit qui a toujours souri à Sonauto » aimera préciser le pilote auvergnat. Sur son YZR500 (0W81) de plus de 140 ch, Christian Sarron rate son envolée – un point faible qui ne le quittera pas en catégorie reine.

On le pointe 20e au premier virage, mais il pleut et à l’aise, Sarron, se lance alors dans une poursuite effrénée malgré une visibilité quasi nulle. Les trajectoires sont pures et Christian remonte un à un ses adversaires. Le "Petit Prince" est maintenant revenu derrière Spencer, en tête du Grand Prix. Et dans le Stadium du circuit d’Hockenheim, dans le virage qui précède la ligne droite des stands, Christian ne fait qu’une bouchée du pilote américain avec un "extérieur" d’anthologie. « Je ne savais même pas que j'étais revenu jusqu'à la première place avant de voir le panneautage ! » aime-t-il préciser aujourd’hui.

Il passe sous le drapeau à damiers en vainqueur, auteur d’une course devenue légendaire. « Ce fut une grande course et mon unique victoire en 500 cm3 sera toujours un souvenir particulier, mais je dois avouer que ce ne fut pas ma meilleure course, ni mon meilleur souvenir. Je préfère le Grand Prix de Suède 1989, à Anderstorp. J'avais aussi fait une grosse remontée, mais sur le sec, et j'avais fini deuxième derrière Eddie Lawson. Pour moi, la performance est toujours plus importante que le résultat en lui-même. » Il faudra attendre 15 ans pour qu’un Français renouvelle cet exploit en GP500. Le 19 septembre 1999, Régis Laconi l'emportait sur le circuit de Valence au guidon d'une Yamaha YZR500 (0WK1).

Merci d’avoir lu cet article.
Il a été partagé directement sur votre compte Facebook.
Vous pouvez le supprimer en cliquant ici
Modifier l’article
 

Galerie d'images

FZR750 0W74 (1985)

RETROUVEZ YAMAHA MOTOR FRANCE SUR…